mercredi 2 août 2017

Ce qu'il faut savoir sur les serrures biométriques

Bien que le prix d’une serrure biométrique n’est pas vraiment accessible (entre les 200 et 1000 euros), elle attire beaucoup de particulier et évidemment, plusieurs entreprises et organisations. C’est surtout grâce au fait qu’elle peut être installée sur tous les types de locaux : appartement, maison, laboratoire, commerce, bâtiment, etc. (sauf ceux du FBI). D’ailleurs, il existe différents types selon les besoins et le budget. Son installation nécessite l’intervention d’un serrurier professionnel. Dans ce cadre, un serrurier à Chambéry est votre solution.

 Le principe d’une serrure biométrique

La serrure biométrique est une serrure avec un identifiant d’ouverture. Elle dispose d’un mode de reconnaissance qui conduit le fonctionnement de son capteur. Ce mode de reconnaissance digitale est différent selon le type de serrure. Dans ce cas, une fois l’élément de reconnaissance posé sur le capteur de la serrure, ce dernier lit l’empreinte pour verrouiller ou déverrouiller la porte, et ce, de manière instantanée. Dans ce cas, une clé n’est plus nécessaire pour ouvrir la porte ou fermer son accès. Une serrure biométrique consiste donc, principalement, à renforcer l’accès à une pièce ou d’un bâtiment. Par ailleurs, elle peut aussi rendre plus confortable l’entrée et la sortie pour les seniors et les enfants.

Les différents types

Il existe les dispositifs à trace, sans trace et les dits intermédiaires. Les serrures biométriques à trace utilisent le mode de reconnaissance avec les empreintes digitales ou palmaires. Ce qui fait que ces types sont dits à trace. En effet, les empreintes sont susceptibles d’être laissés sur le dispositif et sur tous les objets de ce dernier qu’un individu. Dans ce sens, ce type de serrure est possible d’être falsifiée à cause des traces. D’autre part, il y a les serrures biométriques sans trace. Ce dispositif peu utiliser soit le contour de la main, soit le réseau veineux des doigts de la main comme éléments de reconnaissance. Ce type est plus difficile à falsifier car les empreintes ne laissent pas de trace.  Par ailleurs, il y a les dispositifs dit intermédiaires. Ces derniers peuvent laisser des traces (ou pas). Ils utilisent les empreintes de voix, de l’œil ou une reconnaissance faciale.

Choisir votre serrure biométrique

Il faut noter qu’il existe différentes qualités de serrure biométrique. Pour bien choisir la votre et pour que son installation soit de qualité, l’appel à un professionnel est recommandé. Toutefois, il faut connaître certains critères de choix. Il se peut par exemple que vous êtes obligés à vous référer à votre contrat d’assurance. En effet, certains contrats exigent l’installation d’une serrure à 3 points d’ancrage. Il est aussi conseiller de choisir un modèle qui dispose d’une solution en cas de panne de courant. Par ailleurs, sauf si vous vivez seul, veillez à choisir u type autorisant l’accès à plusieurs personnes. Avec ces critères qui s’imposent, contacter un serrurier à Chambéry pour vous aider dans votre choix et pour réaliser l’installation.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire