mercredi 21 décembre 2016

Moteur de volets roulants ou moteur de store, ça marche ou ça panne ?

Le moteur tubulaire existe depuis maintenant quelques années. Somfy a été précurseur sur le marché de la motorisation de volet roulant et de store banne il y a plus de 40 ans. Les premiers moteurs ont donc été installés il y a quelques temps et par conséquent, si vous êtes équipés de volets roulants ou store motorisé, il se peut que vous soyez malheureusement confrontés à une panne !

L’univers de la motorisation

Les moteurs de stores sont apparus sur le marché avant les moteurs de volets roulants, vers les années 70. Aujourd’hui le nombre de moteurs le plus important sur le marché est celui du volet roulant. En effet, Somfy l’un des créateurs de la motorisation de stores et de volets roulants vend plus de 2 600 000 moteurs : 80% destiné à la motorisation de volets roulants et 20% à la motorisation de stores.

En France, le nombre de moteurs de stores et de volets roulants vendu est estimé à 3 400 000 moteurs, Somfy est donc indiscutablement le leader. Le taux de motorisation sur les volets roulants est de l’ordre de 65% (soient 2 925 000 moteurs) et le nombre de volet roulant installé chaque année est de l’ordre de 4 500 000 unités. Concernant les stores bannes ou de terrasses le taux de motorisation est de l’ordre de 70% (soient 210 000 moteurs) et le nombre de stores installé chaque année est de l’ordre de 300 000 unités. Si nous remontons sur une vingtaine d’année nous pouvons donc estimer que le nombre total de moteurs installés sur les volets roulants et les stores dépasse les 50 000 000 de moteurs. Il est donc tout à fait envisageable qu’un jour ou l’autre votre moteur tombe en panne.

Les raisons de la panne moteur

L’ancienneté, l’usure : les moteurs ont une durée de vie variable en fonction de l’utilisation mais aussi et surtout en fonction de l’installation. Problème de condensateur : le moteur fait du bruit ou ne fonctionne plus qu’à la montée ou à la descente. A ce titre n’essayer pas de remplacer le condensateur car cela est dangereux, vous risquez un choc électrique (230V) et en plus, changer le condensateur ne fera que prolonger la durée de vie de votre moteur (pas plus de 6 mois en général), vous serez donc obligé à très court terme de le remplacer. Problème de frein moteur : détectable lorsque vous arrêtez électriquement votre volet roulant ou banne à mi hauteur et qu’il continue tout seul à descendre. Comme tous les appareils électriques, électroménager ou encore voiture qui intègrent de plus en plus d’électronique la durée de vie d’un moteur peut vous sembler de plus en plus courte.

Si votre moteur de stores de terrasse ou de volets roulant ne fonctionne plus quelle qu’en soit la marque : Somfy, Simu, Asa contactez un professionnel du secteur comme Kalytea. Leur expertise technique en motorisation de volets roulants électriques et de stores motorisés vous permettra de bien être conseiller pour le remplacement de votre moteur. De plus les prix les plus attractifs sur internet vous permettront de faire de sérieuses économies. Cet expert peut également vous orienter si vous souhaitez par exemple remplacer votre vieux moteur par un moteur de dernière technologie si vous souhaitez par exemple commander vos volets roulants électriques via votre Smartphone.

vendredi 28 octobre 2016

Réduire ses impôts avec la défiscalisation immobilière

Dans sa plus simple définition, la défiscalisation regroupe toutes les dispositions légales qui sont proposées aux contribuables pour réduire les impôts à payer. Dans le domaine de l’immobilier, il existe différents dispositifs qui tendent à inciter les particuliers à y investir. Parmi eux, on a la défiscalisation immobilière.

L’intérêt de la défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière peut être considérée comme un pacte gagnant-gagnant entre le particulier et l’Etat. Le gouvernement apporte sa part dans le développement avec la création de logements neufs. Le contribuable de son côté va renflouer son patrimoine tout en payant moins d’impôt. Si beaucoup s’orientent vers les crédits travaux pas cher pour financer leur projet, l’Etat offre en contrepartie de cet investissement une facilité fiscale. Dans l’acquisition d’un bien immobilier, le particulier a le choix entre le crédit et le comptant. Le premier est le plus souvent conseillé puisqu’il ouvre droit à certains dispositifs de défiscalisation immobilière.

Les obligations du souscripteur

Quel que soit le dispositif de défiscalisation immobilière choisit, le particulier s’engage à respecter certaines obligations. Pour toutes les formes de facilité fiscale, deux obligations sont communes :
-              Une durée minimale de location de bien : au début avec la loi Duflot, elle était au minimum de 9 ans. Mais la loi Pinel l’a plus assoupli en offrant des choix aux particuliers avec la possibilité de louer pour 6.9 ou 12 ans.
-              Fixer un plafond de loyer au locataire : le montant dépend du dispositif sous lequel est soumise la location.
En plus de ces deux obligations, le particulier ne peut pas louer à un membre de sa famille, ascendant ou descendant, et le logement doit respecter certaines règles environnementales.
Afin d’éviter tout abus, le gouvernement a établi différentes zones d’application des dispositifs. Ainsi, on évite la location ou la construction massive dans les zones bon marché ou encore très urbanisées. C’est ainsi que chaque contribuable dispose d’obligations à honorer selon la zone où il veut investir.

Les lois de défiscalisation immobilière

Initialement instaurée en 1986 par la loi Méhaignerie, l’option de défiscalisation immobilière a connu des évolutions au fil du temps. Se sont succédé après cette première loi, le dispositif Besson, Périssol, De Robien, Bordo, Scellier, Duflot. De nos jours,  la loi en vigueur est celle de Pinel. Elle s’accompagne de dispositifs complémentaires en ce qui concerne certains investissements immobiliers spécifiques. On peut citer par exemple : la loi Girardin et la loi Pinel Outre-mer pour les transactions outre-mer ; les bâtiments anciens sont quant à eux sous le dispositif Malraux.

Le petit crédit se met au quotidien

Le recours au prêt est devenu une solide habitude de consommation. Le petit crédit de 500 à 2500 euros est le plus demandé auprès des banques. Pourquoi ? C’est facile à obtenir tout simplement. Mais ce type de crédit peut aussi aider à financer des projets dans la construction en cas de besoin urgent. Si on effectue des travaux de rénovation par exemple, on peut s’en servir pour combler le financement.

L’emprunteur normal est bel et bien en bonne position

L’emprunteur dit normal dispose de revenus mensuels réguliers. Il dispose d’un travail stable. Il a une fiche de paie. Une adresse claire et justifiée. Il paie ses impôts et ses charges mensuelles correspondent à moins de 30% de ses rentrées d’argent.

Différentes options sont offertes par les banques

Le crédit à la consommation est destiné à financer toutes les dépenses courantes dont les achats, les travaux de réfection, le financement de voyage, l’organisation d’une fête familiale.
L’emprunteur demande un prêt personnel affecté ou non affecté c'est-à-dire sans justificatif. Pour les petits prêts liés aux dépenses de tous les jours. Le petit crédit se négocie en ligne sur les sites spécialisés.

Il faut comparer les offres en ligne

Il arrive fréquemment que la banque propose le crédit renouvelable, une sorte de réserve en liquidité. Ce fonds se reconstitue au fur et à mesure à chaque paiement de mensualités.
Le simulateur en ligne permet à l’emprunteur de connaitre le montant, les mensualités, la durée n’excédant pas 18 mois. Il compare les offres pour disposer des taux les bas avant de soumettre sa demande à l’établissement de son choix.

Le microcrédit constitue une bonne solution

Il faut approcher des associations comme Croix Rouge, Secours Catholique, Restos du cœur. Elles se portent comme relais auprès d es banques qui leur font confiance. L’emprunteur doit consulter la liste de ces associations auprès de France micro crédit et de la Caisse des Dépôts et Consignations.
Avec un bon dossier et encadré par conseiller, l’emprunteur peut demande l’aide des Caisses d’Allocations Familiales ou CAF qui mettent à sa disposition des types de prêt comme les Aides Financières Individuelles AFI, utiles pour bénéficier d’un petit prêt rapide.

L’emprunteur hors circuit bancaire garde ses chances

Il existe des types de prêts pour l’emprunteur qui est exclus du circuit   bancaire  à cause d’un précédent prêt non remboursé ou de fréquents découverts ou tout simplement du chômage.
Il s’agit avant tout de crédits sociaux ou microcrédits personnels destinés aux mêmes besoins que pour le crédit à la consommation. Ce type de prêt est proposé à faible intérêt mais aussi à rembourser.

vendredi 21 octobre 2016

Cuisine, travaux, notaire et prêt : Prévoir le budget de son premier appartement

Ce n’est un secret pour personne, c’est le moment d’acheter. Les taux proposés par les banques sont historiquement bas, certains propriétaires attendent depuis le début de la crise de vendre leur bien et le marché de la construction connait un nouveau souffle. Mais un achat ne doit certainement pas être pris à la légère. Le crédit vous engage sur de nombreuses années, et votre projet doit être vu sur le long terme, au risque de perdre beaucoup de temps et d’argent. La première chose à préparer avant de se lancer dans les recherches d’appartements ou de maisons est de prévoir son budget :

Héritage ou pas héritage ?

Certaines personnes ont la chance d’obtenir un apport conséquent suite à un héritage ou à la vente d’une maison familiale. Cet apport précieux permettra une négociation plus avantageuse avec les banques, et permettra de réduire la durée du prêt. Dans les cas d’héritage important, la consultation d’un gestionnaire de patrimoine est indispensable pour éviter des déconvenues.

Prêt à taux zéro

Certaines personnes ont le droit au prêt à taux zéro. Nous vous invitons à vous rendre directement sur la page dédiée à ce dispositif. Cela peut être très intéressant pour obtenir à moindre frais une somme d’argent comme apport ou pour acheter des biens normalement hors de budget. Attention, si vous contractez un prêt à taux zéro, la revente du bien sera soumise à condition si elle est faite dans les 6 ans après l’achat.

Montant de l’emprunt à la banque

Il n’est pas très compliqué d’obtenir une estimation du montant de l’emprunt que vous pouvez espérer auprès d’une banque. De nombreux simulateurs existent, comme sur Meilleur Taux.com par exemple, pour connaitre le montant que vous pouvez contracter selon vos revenus et votre apport. La règle est que vous ne pouvez pas dépasser 33% d’endettement. Ainsi, si votre revenu est de 2 000, le montant du prêt à rembourser ne pourra pas dépasser 660€/mois (tout compris). Il vous faudra ensuite jouer sur la durée de votre prêt, sachant qu’en général, plus vous empruntez longtemps, plus vous paierez votre prêt.
Cuisine

Et ne pas oublier :

Il y a des frais importants lorsque vous achetez un appartement, en plus du coût de celui-ci et du prêt !
Lorsque vous achetez dans l’ancien, n’oubliez pas de faire une estimation la plus précise possible des travaux à réaliser dans votre bien. Egalement, les frais de notaires sont à prévoir, et ils sont de 11% dans l’ancien.
Si vous avez fait le choix d’un logement neuf, les frais de notaires sont réduits à 5%. Mais attention à bien prévoir l’achat d’une cuisine si le logement n’en contient pas une. Encore une fois, il est important de bien se faire conseiller par un cuisiniste car les choix sont nombreux. Une cuisine sobre et efficace, une cuisine élégante et professionnelle, le tout s’adaptant à votre pièce, à vous de faire votre choix. N’hésitez pas à faire le tour des cuisinistes et comparez le budget mais aussi la qualité et le design de votre cuisine, car elle aura une influence sur votre vie dans l’appartement mais également lors de la revente ! Des spécialistes de la cuisine moderne comme Snaidero proposent un vaste catalogue de cuisines pour tous les goûts.

mercredi 28 septembre 2016

En France, optez pour une baie vitrée coulissante pour profiter d’une plus grande luminosité et d’une meilleure


Pour améliorer son habitat, on l'agrémente d'ouvertures comme des portes et des fenêtres, mais il existe des baies vitrées coulissantes qui font une transition harmonieuse entre intérieur et extérieur et apportent de nombreux avantages dont luminosité et meilleure vue avec un vitrage de haute sécurité. Voyons tout cela en détails...

Deux types de baie vitrée : simple et à galandage

Vous avez décidé d’installer une baie vitrée coulissante, vous aurez le choix entre deux types :
  • la baie vitrée simple : les vantaux se superposent les uns sur les autres. Elle comprend de 2 à 6 vantaux et son ouverture maximale est de 7 mètres. Elle s'utilise souvent entre deux pièces qui n'ont aucune vue sur l'extérieur, ce qui peut favoriser une bonne isolation et une source de lumière. Certains modèles peuvent avoir un effet miroir qui a pour but de donner une impression d'agrandissement de la pièce.
  • la baie vitrée à galandage est une ouverture de plus en plus demandée pour les rénovations et maisons modernes. Son système permet de cacher les panneaux du vitrage dans l’épaisseur des murs. La baie vitrée s'encastre dans un caisson situé dans la cloison à l'intérieur de la pièce. Ce type de fenêtre coulissante s'utilise souvent dans les vérandas ou comme porte intérieure dans un grand espace. Elle existe en 1 rail (1 vantail), 1 ou 2 rails (2 vantaux) ou en 2 rails (4 vantaux) la largeur maximale est de 5 mètres. 

 Pourquoi entreprendre des travaux de rénovation de fenêtre

En bois, en aluminium ou en PVC, la baie vitrée coulissante est aujourd'hui l'un des piliers de l'architecture contemporaine bioclimatique. Installée dans le salon, le séjour, la cuisine ou la chambre, elle présente de nombreux avantages :
  • un design contemporain, moderne et attrayant. Elles peuvent être même en couleurs.
  • plus de luminosité : l'apport solaire est optimisé par rapport à une simple fenêtre ou porte. Elle peut ainsi servir de chauffage naturel, ce qui fera économiser sur la facture d'électricité.
  • une meilleure vue : une ouverture sur le jardin ou un beau paysage est toujours agréable et relaxant.
  • plus d'espace dans la pièce : surtout avec une ouverture à galandage où les vantaux s'encastrent dans le mur, cela agrandit considérablement la pièce. Et l'effet miroir proposé sur la baie vitrée simple fait de même.
  • une bonne isolation thermique : suivant que vous ouvrez ou fermez votre baie vitrée, vous garderez le chaud en hiver et le froid en été ou vice-versa.
  • une bonne isolation phonique ou acoustique : une baie vitrée permet de réduire ou de supprimer les bruits entre 2 pièces de la maison (bruits de la télévision entre le salon et le séjour par exemple) ou avec l'extérieur, tout en laissant la vue.
  • une bonne isolation olfactive : la baie vitrée supprime les odeurs venant de l'extérieur ou entre deux pièces (cuisine et séjour par exemple) tout en laissant la vue.
  • une sécurité garantie avec plusieurs solutions proposées comme un système bloquant qui verrouille le vantail, un volet ou un rideau pour masquer l'intérieur, un ensemble de fermeture multipoints et même des vitrages retardateurs d'effraction.
  • des aides fiscales : un remboursement est possible équivalent à 15 % du prix d'achat du matériel (mais renseignez-vous auprès des impôts car la réglementation fiscale change régulièrement).
  • une TVA réduite et très avantageuse pour la pose : 7 % sur la main-d'œuvre.
  • un entretien plus facile et plus rapide que les fenêtres classiques.

vendredi 23 septembre 2016

Investissement dans la location meublée : les avantages dans le domaine fiscal

La location meublée est un logement loué avec dans son intérieur, des meubles. Ces derniers doivent procurer un minimum de confort au locataire. C'est-à-dire qu'une location meublée doit comporter une cuisine équipée, un système de chauffage, une salle d'eau fonctionnelle et une salle de séjour avec les meubles adéquats. Investir dans ce type de location est nettement plus avantageux que choisir une location nue ou sans meuble. De plus, la durée du contrat de bail est plus courte. Vous avez ainsi l'occasion de reprendre votre bien rapidement si vous le souhaitez. Par ailleurs, la location meublée présente tout particulièrement des avantages dans le domaine fiscal.

Les différents types de location meublée

On retrouve deux sortes de location meublée, la location meublée professionnelle (LMP) et la location meublée non professionnelle (LMNP). La location meublée professionnelle n'englobe que les locaux d'habitation. Sont éligibles au statut de loueur professionnel, les individus appartenant à un foyer fiscal et étant inscrit au registre du commerce et des sociétés. Leurs recettes doivent excéder les 23 000 € TTC par année et dépasser le montant des autres revenus des activités du foyer fiscal.

Le contrat de bail d'une location meublée professionnelle contiendra les conditions (montant du loyer, dépôt de garantie...) convenues entre le loueur et le locataire. Il aura une durée fixée à un an avec une tacite reconduction pour une autre année. Les parties peuvent toutefois le résilier avec un délai de préavis de 3 mois avant la fin du contrat pour le loueur et 1 mois avant pour le locataire.

En ce qui concerne la location meublée non professionnelle, les personnes qualifiées de loueurs non professionnels sont celles qui ne répondent pas aux conditions énumérées ci-dessus. Ce sont donc les loueurs non inscrits au registre du commerce et des sociétés, et ne disposant pas d'un revenu de plus de 23 000 € TTC par an.

Le régime fiscal de la location meublée non professionnelle

Le loueur non professionnel a le choix entre deux régimes fiscaux. Le premier est celui de la micro-entreprise. Dans ce type de régime, il fait un chiffre d'affaires en dessous du plafond fixé pour les micro-entreprises. Le loueur non professionnel ne tient pas de comptabilité officielle et bénéficie d'un abattement forfaitaire pour frais. Il sera également soumis à un barème progressif de l'impôt sur le revenu sur une tranche de son chiffre d'affaires.

L'autre régime fiscal de la location meublée non professionnelle est le régime réel. Lorsque le chiffre d'affaires du loueur dépasse le plafond des micro-entreprises ou est sur option, ce régime est appliqué. Une comptabilité selon les règles des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC doit être tenue. Les intérêts d'éventuels emprunts, l'amortissement sur les gros travaux non déductibles et sur le prix d'achat du bien, les travaux d'entretien et de réparations courants, ainsi que les frais d'acquisition seront déduits des recettes.
Côté avantage, la location meublée n'est pas dans le domaine d'application de la TVA. Des exonérations d'impôts sur le bénéfice sont également possibles dans le cas de la location d'une partie seulement du logement (cas des chambres d'hôtes), à un montant raisonnable. Le logement toutefois être la demeure principale du loueur. 

Le régime fiscal de la location meublée professionnelle

La location meublée professionnelle est dotée de plusieurs avantages en matière de fiscalité. Tout d'abord, le loueur professionnel a le droit de déduire le déficit foncier et les intérêts d'emprunt à son revenu global. En second lieu, si l'individu est en activité depuis plus de 5 ans, et ses recettes hors taxes ne dépassent pas 90 000 €, il bénéficiera d'une exonération d'impôts, car soumis au régime de plus-values professionnelles.

Les héritiers du loueur professionnel pourront bénéficier de dispositions qui faciliteront la transmission d'entreprise une déduction des droits de succession sur leur bénéfice imposable. Ils auront aussi le privilège d'être élus au même titre de loueur en meublé professionnel.
Enfin, en location meublée professionnelle, les charges qui peuvent être déduites sur le revenu imposable sont plus nombreuses que dans une location nue classique.

jeudi 22 septembre 2016

Comment négocier le prix d’un projet de rénovation de maison ?

Les travaux prévus pour la rénovation d’une maison ancienne ou d’un logement en mauvais état, nécessitent un financement assez important. N’hésitez donc pas à négocier le prix du projet en question. Il existe quelques points sur lesquels vous pouvez baser votre négociation afin d’alléger autant que possible la facture finale.

Faites jouer la concurrence

Dans le cadre d’un projet de rénovation de maison, il est vivement conseillé de faire une demande de plusieurs devis travaux afin de pouvoir les comparer. Il serait judicieux d’avoir en main 3 ou 4 devis et de vous faire une idée approximative du prix. Opter pour le prix le moins cher est déconseillé car souvent, cela sous-entend le manque d’expérience d’un entrepreneur débutant qui chiffre mal le projet. Ou bien il s’agit d’un artisan qui souhaite décrocher le chantier et qui après, se mettra à demander sans arrêt des suppléments. Il ne s’agit pas non plus de privilégier le montant de devis le plus cher. La cherté ne garantit pas forcément des résultats de qualité. Il est recommandé de considérer le milieu de gamme et pour négocier le prix, vous pouvez faire jouer la concurrence en vous référant au prix le plus bas.

Négocier le prix des matériels

Dans la majorité des cas, un artisan prend de la marge sur le prix des matériaux. Pour éviter de les payer cher et baisser ainsi le devis, il vous est possible de proposer de les acheter vous-même. C’est aussi un moyen d’obliger l’artisan à débuter le chantier à la date indiquée. Le plus souvent, quand vous donnez à l’entrepreneur le pourcentage réservé à l’achat des matériaux, il utilise l’argent  à autre chose. Du coup, le début des travaux est repoussé et vous devez encore batailler pour qu’enfin, le chantier démarre. D’où la nécessité de mentionner noir sur blanc sur le contrat, les délais précis avec la date de début et de fin des travaux.

Quelques conseils pour le payement

Quand arrive le moment de la question du paiement, évitez de payer le montant de la facture en une fois. Il faut procéder à un paiement du prix travaux rénovation en deux ou trois tranches. Après l’annonce de la fin du chantier, prenez quelques jours avant le paiement du solde. Réservez du temps pour vérifier les résultats et ne jamais accepter de régler l’entrepreneur tant que toutes vos exigences ne soient satisfaites.

mardi 20 septembre 2016

Des taux immobiliers à un niveau très bas durant cet été 2016

Alors que de nombreux observateurs attendaient une stabilisation ou une remontée des taux de crédits immobiliers, ces derniers ne cessent de chuter. D’après l’Observatoire Crédit Logement CSA, les acquéreurs pouvaient obtenir un taux de 1,57 % sur 20 ans au mois d’août. Un taux deux fois moins important par rapport à l’année 2013. Si vous envisagez de procéder à un investissement immobilier ou à une renégociation, c’est certainement le bon moment.

Une opportunité pour investir

Depuis le 1er janvier 2016, le coût du crédit immobilier a baissé de 34 à 44 %. Un recul qui concerne surtout les taux moyens et les taux mini. De plus, il faut considérer le fait que ce marché est très concurrentiel et que les banques redoublent d’effort dans le but d’attirer de nouveaux clients. De ce fait, les conditions de financement sont bien plus intéressantes.

Si vous avez l’ambition de réaliser un projet immobilier, comme l’achat de nouveaux biens en vente, vous devriez saisir ce moment opportun et profiter des taux bas. Vous pourrez limiter le coût total du crédit immobilier, mais également envisager des biens d’une valeur plus élevée grâce à un gain de pouvoir d’achat.
Toutefois, dans le but d’emprunter au meilleur taux, vous devrez présenter le meilleur dossier possible (épargne, apport, capacité de payement...), et faites jouer la concurrence entre les banques et les organismes de crédit. De cette manière, vous pourrez négocier les taux et les conditions de prêts. Aussi, n’hésitez pas à faire des simulations de prêt immobilier, ou faites appel à un courtier.

Le bon moment pour renégocier votre taux d’intérêt, mais sous condition

La réduction des taux d’emprunt est également une bonne occasion pour faire une renégociation de crédits, ou faire racheter votre emprunt. Par contre, il est nécessaire que les emprunteurs ne se pressent pas et respectent certaines conditions avant de se lancer.

Par exemple, vous devez vérifier que les taux pratiqués aujourd’hui sont inférieurs d’au moins 0,7 point par rapport à l’ancien crédit contracté. Si vous êtes en début de prêt, vous aurez la chance de faire d’importantes économies sur la totalité du prêt grâce à la renégociation.

De plus, compte tenu des frais engagés (indemnités de remboursement anticipé ou IRA, frais de dossier et frais liés à la garantie) une simulation est indispensable pour avoir un aperçu de la rentabilité de la renégociation. En outre, il faut également prendre en considération les taux sur l’assurance emprunteur. Car ils peuvent varier grandement de l’ordre de 0,10 à 0,40 %. Les emprunteurs doivent aussi faire attention vis-à-vis de l’évolution de leur situation personnelle depuis l’obtention de leur ancien prêt, leur niveau d’endettement ou une éventuelle revente du bien.

mardi 6 septembre 2016

Bien choisir son offre d’énergie renouvelable


Comment mettre l’énergie éolienne, photovoltaïque, hydraulique dans vos fils électriques, et devenir un acteur de demain

L’énergie que nous utilisons au quotidien dans nos habitations est responsable d’une pollution et d’un gaspillage qui risquent d’être dommageables pour l’avenir de notre planète. C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour choisir une offre d’énergie verte.

Pourquoi choisir les énergies renouvelables ?

Choisir les énergies renouvelables, c’est consommer local. En préférant de consommer les énergies qui sont produites à proximité de votre habitation, vous favorisez leur développement. En France, actuellement, 48% des énergies primaires sont importées, contre 52% produites localement. En contribuant à l’augmentation de l’énergie produite localement, vous contribuez à l’accroissement de l’autonomie énergétique française. De fait, les économies en transports d’énergies et infrastructures épargnées seront significatives sur le long terme.

Choisir les énergies renouvelables, c’est consommer durable. En effet, les énergies que nous consommons et qui sont issues du pétrole ou du charbon seront épuisées avant le siècle prochain. Afin d’anticiper et de prévenir la disparition des énergies fossiles, il faut être acteur de la transition énergétique. Passer aux énergies vertes et renouvelables, c’est agir pour les générations futures.

Choisir les énergies renouvelables, c’est contribuer à l’instauration d’un réseau électrique intelligent et de qualité(“smart grid”). L’arrivée du nouveau compteur Linky de ERDF va permettre au Gestionnaire de Réseau national d’évaluer avec précision la demande exacte des consommateurs en énergie. En calculant au plus précis la consommation et la production d’énergie, on établit ainsi un réseau électrique ultra-connecté, ce qu’on appelle “smart grid”.

Quels critères pour choisir  son offre d’énergie ?

Commencez tout d’abord par regarder quels fournisseurs sont disponibles dans votre région. En effet, certains producteurs d’énergies renouvelables sont dépendants des éléments présents à proximité. La production d’énergie hydraulique dépend des cours d’eau permettant d’installer des barrages ; la production d’énergie solaire, de l’ensoleillement annuel du lieu ; la production d’énergie éolienne, de l’exposition au vent et du parc éolien… Ainsi, si vous habitez à proximité de chaînes montagneuses, il existe sûrement des fournisseurs locaux d’électricité produite à partir de la force de l’eau dans un barrage. Pour connaître la liste des fournisseurs, rendez-vous sur ce site.

Quels sont vos besoins en énergie ? Selon la taille de votre habitation, les installations électriques dont elle est équipée, sa disposition dans l’espace et sa situation géographique, elle aura besoin d’offres différentes. Afin de vous faire guider au mieux, nous vous conseillons de faire appel à des experts qui vous guideront pour faire le choix le plus approprié.

Quel est le prix des énergies vertes ? En général, les offres vertes ont des prix équivalents aux offres habituelles. Certaines offres sont même moins chères que les tarifs réglementés d’EDF (qui n’est pas le seul fournisseur d’électricité), et proposent des offres vertes aux prix avantageux.

mardi 23 août 2016

3 bonnes raisons de faire appel à un chasseur immobilier

Le marché de l'immobilier est actuellement en plein essor. Les propriétaires font de leur mieux pour répondre à une demande de plus en plus exigeante.  Les offres abondent et les acheteurs sont nombreux à vouloir acquérir un bien immobilier. Des emplois se sont créés au fil du temps pour pouvoir accompagner efficacement cette évolution du marché. Parmi eux on a celui du « chasseur immobilier ». C'est un métier qui fait encore ses débuts dans la sphère de l'immobilier. Les acquéreurs potentiels sont encore quelque peu réticents à recourir à ses services. Pourtant, ils ont tout à y gagner. Voici 3 bonnes raisons de faire appel à un chasseur immobilier.

L'importance de s'adresser à un professionnel

Lors de nos recherches de bien immobilier à acheter, on ne sait pas toujours où commencer. C'est là qu'il est conseillé de faire appel à un professionnel. Sur le marché français, plusieurs sites web spécialisés offrent leur expertise pour donner entière satisfaction aux acheteurs. Ils vous renseigneront et vous proposeront des offres selon le département que vous souhaitez, comme sur www.smartfindervar.fr .
Vous adresser à un véritable professionnel de l'immobilier vous permettra de ne pas vous faire arnaquer. Le chasseur immobilier, en sa qualité d'expert, sera un interlocuteur de choix dans votre projet d'acquisition.

Le chasseur immobilier se déplace pour vous

Il est courant que lorsqu'on projette d'acheter un logement on soit obligé d'effectuer d'innombrables déplacements. Notamment pour les rendez-vous avec les agences immobilières et les propriétaires. Avec le chasseur immobilier, il vous sera épargné cette peine. Les acheteurs auront la seule tâche de lui confier un récapitulatif précis de leurs besoins et de leurs attentes. Le chasseur immobilier se chargera de faire une sélection de biens en usant de son réseau de contacts et de sa connaissance approfondie de la zone géographique de recherche. Ainsi, il effectuera lui-même les déplacements nécessaires pour trouver les logements qui correspondront aux désirs des acquéreurs.

Il organise les visites et met en relation vendeur et acheteur

Le chasseur immobilier n'étant pas mandaté par une quelconque agence ou un promoteur organise  les visites de biens selon ses propres critères. Après une étude assidue de votre projet, il sera en mesure de trier les propriétés qui seront susceptibles de vous convenir.
Les acheteurs gagneront un temps précieux grâce à l'organisation sur mesure des visites. Ils seront également plus assurés de trouver ce qu'ils recherchent à l'aide de la pertinence de la sélection des biens.
Lors de la transaction, c'est le chasseur immobilier qui prendra en main les négociations avec le vendeur. Il pourra obtenir des ristournes en faveur de ses clients donneurs d'ordre, les acquéreurs. Le travail du chasseur immobilier peut être qualifié de service tout compris. En effet, il débute par l'entretien avec les futurs acheteurs, et ne finit que lorsque les clés sont aux mains de ces derniers.

lundi 22 août 2016

Salle de bains familiale : quels sont les avantages ?

Même s’il est facile dans un premier temps d’installer une baignoire pour bébé dans votre salle d’eau actuel, si vous envisagez un avenir serein avec plusieurs enfants, il faudra certainement que vous prévoyez une salle de bains plus familiale. Nous entendons par salle de bains familiale, une salle d’eau avec une baignoire, plutôt qu’un bac à douche. On vous explique pourquoi.

Une salle de bain familiale avec une baignoire est plus pratique lorsqu’on a des enfants en bas-âge

Pourquoi une baignoire plutôt qu’une douche lorsqu’on a des enfants ?

Généralement le moment préféré des enfants est le bain du soir, lorsqu’ils peuvent s’adonner à leur amusement favori : barboter et jouer dans l’eau. En plus d’être un instant primordial pour leur apprentissage de l’hygiène corporelle, c’est aussi un moment de détente après une journée de crèche ou de classe.
Le contact avec l’eau et le savon, les jouets d’éveil qui flottent autour de lui, l’instant de jeux et de complicité avec son père ou sa mère, tout est fait pour susciter en lui de la curiosité et éveiller ses sens.
Contrairement à la douche, la baignoire lui offre un bel espace qui lui permet de ne pas être limité dans ses mouvements, afin de pouvoir jouer autant qu’il le souhaite.
En revanche il faudra faire attention d’équiper cet espace avec des accessoires de sécurité nécessaires, comme avec un siège de bain par exemple si votre enfant ne tient pas encore droit tout seul. Et puis n’oubliez pas non plus, l’une des pièces les plus importantes parmi le linge de bain dans une salle de bain familiale : le tapis de bain, qui devra être de préférence anti-dérapant.

La baignoire ? Des avantages pour les parents également !

Avoir une grande baignoire familiale est également un avantage en tant que parent. Cela va faciliter les gestes pour donner le bain, que ce soit pour la sortie du bain (au moment où vous devrez glisser l’enfant dans son peignoir), ou bien au moment de la préparation.
Avec moins de manipulation à faire au niveau de l’installation, il faut aussi y voir un gain de temps si vous avez plusieurs enfants à laver. Après une journée de travail, autant se faciliter la vie le plus possible, afin de profiter le plus possible de cet instant privilégié avec les enfants. 
Et puis il ne faut pas oublier, qu’une fois que les enfants auront mangé et qu’une fois propre, ils seront prêts à se glisser sous leur linge de lit enfant pour une bonne nuit de sommeil, ce sera le moment propice pour les parents pour profiter eux-mêmes des bienfaits du bain. Des bougies, quelques sels de bain pour se détendre, un peignoir douillet et chaud pour la sortie du bain : ce sera votre tour de vous délasser de votre journée et faire une pause bien méritée!
Dernier conseil, choisissez la baignoire en fonction de la place que vous disposez dans votre salle de bain et de votre budget. Il existe sur le marché des modèles de douches-baignoires combinés, ce qui peut être un bon compromis entre les désirs et les besoins de chacun.

3 bonnes raisons de posséder un immobilier de prestige dans le Var

Le Var est un département français situé dans la région Provence-Alpes-Côte-D’azur. Reconnu sous le code 83, il est constitué d’un chef-lieu qui est la ville de Toulon, et des sous-préfectures en les villes de Brignoles et celle de Draguignan. Le département doit notamment son nom au fleuve Var qui était autrefois sa limite orientale. Créé le 4 mars 1790, le département du Var comporte environ 1 028 583 habitants. Si vous prévoyez de vous installer dans le coin, le marché de l’immobilier vous offre une fourchette intéressante de biens, dont ceux dits immobilier de prestige. Ci-après, 3 bonnes raisons de posséder ce genre de logement dans le Var.

Un climat ensoleillé

Le Var a un climat de type méditerranéen. Ainsi, il est doté des étés parmi ceux les plus chauds de France. Ainsi, si vous êtes à la recherche de beaux jours et de soleil, installez-vous dans ce département. Avoir un logement de luxe dans le Var sera d’autant plus encouragé grâce à ce généreux climat.
Notez toutefois que durant l’automne, des précipitations plus ou moins importantes peuvent survenir. Mais rassurez-vous, cela n’arrive que pendant cette saison.

Un secteur économique dynamique

Côté économie, le département du Var possède, en général, deux pôles économiques importants. Celui de l’industrie (basé à Toulon), et celui des services (immobilier, gestion de fortune...),  centré  Fréjus-Saint-Raphaël. Le Var est notamment un lieu propice aux investissements immobiliers. En effet, le Var offre de belles perspectives dans ce secteur. Cela est dû notamment pour l’affluence de personnes voulant s’installer dans le département mais surtout pour le nombre important de visiteurs qui viennent chaque année pendant la période des vacances.
 Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier de prestige,  vous avez la possibilité de le mettre en location. Pour cela vous pourrez recourir à l’expertise de professionnels de l’immobilier

Une des destinations luxe de France

Le département abrite l’une des destinations internationales de luxe de la France : Saint-Tropez. La ville est mondialement connue pour être une niche touristique haut de gamme.  Elle accueille chaque année une clientèle de luxe.  On y trouve notamment des boutiques représentant les plus grandes marques du domaine de la mode et de la beauté. La fête, la mode et le luxe sont les principales attractions de Saint-Tropez.
Etant propriétaire d’un immobilier de prestige, vous pouvez contribuer  au  tourisme et surfer sur le succès de la zone. Cette filière  constitue d’ailleurs  la principale ressource du département. Votre propriété pourra figurer si vous le souhaiter  parmi les logements de luxe en location et participer ainsi à la satisfaction de vacanciers exigeants. De plus, comme les gens fortunés privilégie l’intimité, le confort et bien sûr le luxe, dans leur choix d’hébergement de vacances, ils ont tendances à se tourner vers les immobiliers de prestige.

vendredi 19 août 2016

Travaux de rénovation : l’installation de l’électricité dans les combles

Il est de plus en plus courant d’aménager la surface sous les combles en espace habitable. Cet aménagement fait appel aux travaux de rénovation, plus ou moins importante selon la surface à transformer. Souvent, cette partie de la maison ne possède aucun lien avec le réseau électrique. Ainsi, dans la rénovation de ces combles,  il est parfois utile d’y raccorder des fils électriques. Deux  possibilités s’offrent à vous pour une bonne installation de l’électricité dans les combles.

Une installation électrique  indépendante

L’installation indépendante de l’électricité dans les combles consiste à y poser un tableau électrique. Cette méthode permet notamment de conférer une certaine autonomie à l’aire d’habitation créée. Ce qui représente un véritable atout si elle est mise en location.
La mise en place d’un tableau électrique nécessite l’installation d’un système de disjoncteurs, d’un tableau de puissance en accord avec le nombre de circuits et les appareils qui seront en service. Cela vous donnera également l’occasion de faire un suivi effectif de la consommation électrique des combles.

Un raccordement électrique

L’autre méthode pour installer l’électricité dans les combles c’est le raccordement électrique. Cette dernière se traduit par le fait d’amener carrément l’électricité dans cette partie de la maison en partant du tableau électrique principal du foyer. Si vous projeter un aménagement dans ces combles, il est nécessaire de vous assurer que ce tableau possède une puissance adaptée aux nombres d’appareils que vous prévoyez d’utiliser.
Dans le cas où vous constatez qu’il est trop faible ou qu’il ne peut prendre en charge toutes les machines utilisées, vous serez contraint de mettre en place un tableau divisionnaire. Ce dernier sera le centre  du réseau d’électricité dédié aux combles.
Pour le raccordement électrique, il vous suffira de tirer les fils électriques au travers des gaines du plafond. Si vous n’êtes pas vous-même, un expert en électricité, le mieux c’est de vous adresser à un professionnel. Cela vous assurera un fini soigné de vos travaux de rénovation.

Quelques normes à respecter

L’installation électrique dans les combles ne se fait pas selon votre inspiration. Des normes ont été établies  pour la règlementer. Dans tous les cas, le premier reflexe à avoir lors  de l’entreprise de travaux de rénovation c’est de bien choisir les équipements à installer. Pour cela, sélectionnez des produits  aux normes CE ou NF. Votre foyer sera ainsi en sécurité grâce à la qualité du matériel électrique utilisé.
Parmi les normes régissant l’électricité domestique, on a celle nommée NF C14-100 de l’année 2008. Elle concerne notamment les installations de basse tension, en partant du point de raccord électrique jusqu’au point de livraison du circuit électrique.
Par ailleurs, la règlementation applicable aux branchements électriques dans les combles dépendra également de la nature des pièces à y installer.

jeudi 11 août 2016

Déco de chambre : la tête de lit qui change tout !

La chambre est la pièce de la maison où nous passons le plus de temps ! Bien sûr c’est pour y dormir, mais aussi pour se relaxer, se reposer au calme, lire tranquillement, se retrouver avec son conjoint et bien plus encore …
La décoration de la chambre mérite donc toute notre attention !
Et la déco de votre chambre doit préserver le côté fonctionnel de cette pièce :
  • Réserver de la place au mur pour des placards ou des meubles de rangement
  • Eviter les accumulations d’objets qui peuvent retenir la poussière, car l’air de votre chambre doit rester pur pour un sommeil sain

La tête de lit Déco en vedette

C’est le conseil déco que nous vous donnons aujourd’hui :   exploitez la tête de lit, et surtout le mur qui se trouve au-dessus de votre lit .

Posez au-dessus de votre lit une toile géante dans des couleurs douces choisies en harmonie avec les murs et le linge de lit, et l’effet spectaculaire est garanti tout en restant chic et harmonieux .

Vous trouverez sur le web des sites de créateurs qui proposent des modèles exclusifs , sur mesure, imprimés sur toile pouvant être tendue .

Visitez par exemple ce site : www.belmon-deco.fr/decors-muraux-design
Tous les murs restants peuvent ainsi être utilisés pour les rangements et les meubles. Et inutile de les surcharger de cadres décoratifs, car la toile géante est l’objet vedette de la pièce !

Tête de lit déco en papier peint 

Pour une tête de lit originale et déco vous pouvez aussi utiliser du papier peint .
Il est meilleur marché que la toile , et cette solution est avantageuse si vous avez plusieurs chambres à décorer.

Le papier peint est cependant réservé aux murs lisses, car vous devrez le coller .
L’idéal est un modèle avec un effet de cadre inclus dans le motif, et un papier peint trompe l’œil est parfait pour cet usage .

Une tête de lit déco en papier peint panoramique vous garantit des nuits tranquilles avec de beaux rêves d’évasion !

Pour faciliter la pose de votre tête de lit déco, nous vous conseillons de choisir un papier peint en lé de grande largeur.

Il en existe jusqu’en 150cm de large, ce qui fait que votre tête de lit (par exemple de largeur 240cm et hauteur 150cm)  pourra être imprimée en un seul panneau, pas de raccords et pas de lé à recouper .

Sécuriser son habitation

Que vous soyez en déplacement ou sur place, vous n’êtes jamais à l’abri d’un cambriolage. Même si le risque zéro n’existe pas, c’est tout à fait possible de réduire les risques de cambriolage. Mais comment faire pour éviter de se faire cambrioler ?

Soyez toujours vigilent et prudent

Avant que vous pensiez à installer un système d’alarme, il serait mieux de commencer à être prudent. Si vous comptez par exemple à partir en vacances, il est préférable de vérifier si vos portes et vos fenêtres sont bien fermées à clé. N’hésitez pas à demander à un membre de votre famille ou votre voisin de confiance de jeter un œil de temps à autre sur votre habitation. De plus, mettez tous vos objets de valeur dans un lieu sûr.

Installez des serrures plus sécurisantes

Votre assureur vous a surement recommandé d’investir dans de l’équipement de sécurité de qualité au lieu d’une installation bas de gamme. Votre sécurité n’a pas de prix. De plus, la majorité des voleurs entrent par les portes. C’est pour cela qu’il est judicieux de les sécuriser.

Pour ce faire, il faut installer de serrure anti-infraction. Vous la trouverez dans des enseignes spécialisées des serrures sous la norme Assurance Prévention et Protection ou A2P. Ce type de serrure existe en trois niveaux de certification tels qu’A2P1, A2P2 et A2P3.

Chaque norme a une seul résistance bien précise entre 5, 10 et 15 minutes. Toutefois, il faut admettre que la serrure n’empêchera pas que l’infraction se produise, seulement elle la retardera. Ce qui pourra faire perdre du temps à un cambrioleur et risquera de perdre patience et s’en ira.

Il est aussi essentiel de renforcer votre porte. En effet, au cas où le voleur ne parvient pas à déjouer la sécurité de votre serrure, il pourra essayer de facturer la porte. Ainsi, pour ce qui est de l’installation, d’une serrure anti-infraction, n’hésitez pas à recourir au service d’un artisan spécialiste en Rénovation électrique pour vous aider.

jeudi 28 juillet 2016

Comment choisir le protège matelas idéal ?

De plus en plus de spécialistes de la literie proposent aujourd’hui des protèges matelas. Cet accessoire de literie a été conçu dans le but d’améliorer le bien-être de dormeur. Mais le protège matelas est également un excellent allié de votre matelas. Si vous hésitez encore à vous procurer un protège matelas, voici pourquoi vous avez intérêt à investir dans cette protection pour matelas.

Une protection optimale pour sa literie

Il faut savoir que pendant notre sommeil, nous dégageons environ ½ litre de transpiration. Tout ce liquide sera directement absorbé par le matelas. Afin d’offrir une protection optimale pour votre literie, il est plus qu’indispensable d’utiliser un protège matelas comme ceux de chez allomatelas. Augmenter la longévité de votre matelas, mais aussi optimiser son efficacité dans le temps seront autant de missions assurées par le protège matelas.

Une hygiène améliorée

Le protège matelas est un accessoire idéal pour une hygiène améliorée de la literie. En effet, cet équipement est beaucoup plus facile à entretenir et à laver que le matelas lui-même. D’ailleurs, il est aussi plus aisé de l’aérer de façon régulière. Cette seconde peau de votre matelas permet en outre d’éviter que d’éventuelles tâches ne viennent gâcher le revêtement de votre matelas.

Les différentes formes de protège matelas

Il existe plusieurs formes de protège matelas dans le commerce :
-la housse de matelas consiste en une protection qui enveloppe le matelas grâce à quatre coins conçus pour emboîter parfaitement le matelas tout entier. Il est important de bien choisir la taille de la housse afin qu’elle corresponde bien aux dimensions du matelas, pour optimiser la fonction de la protection
- la forme plateau est une protection qui recouvre le plateau du lit. Il se fixe sous tous les coins du matelas par l’intermédiaire d’élastiques disposés aux quatre angles. Cette forme de protège matelas peut ne pas être très efficace puisque les coins du matelas ne sont alors pas protégés au mieux
- la housse intégrale représente la meilleure des options en termes de protège matelas. La protection qu’elle offre est plus complète comme le matelas se glisse entièrement à l’intérieur de la housse. Une fois encore, bien choisir la taille de la housse intégrale est indispensable afin que le matelas rentre parfaitement dedans

L’imperméabilité

Pour que la protection soit optimale, il est conseillé d’opter pour un protège matelas entièrement imperméable. Les matières les plus classiques qui proposent ce critère d’imperméabilité sont le PVC ou encore le polyuréthane. Toutefois, le PVC est déconseillé pour les personnes qui transpirent beaucoup à cause de son critère imperméable mais pas absorbant. Le polyuréthane est plus adapté car étant une matière à la fois imperméable, respirant et flexible.

jeudi 14 juillet 2016

Un petit crédit pour relooker la décoration d’intérieur de votre maison

Une maison bien décorée a trait à une humeur joyeuse et naturellement à une vie plus sereine. C’est pour cela que le relooking de la décoration d’intérieur de votre maison est recommandé par les grands spécialistes du domaine. L’installation d’un univers imprégné merveilleusement du Feng Shui ne peut qu’être bénéfique. Simplement, il faut un minimum de budget pour acheter les articles indispensables à ce projet. Un petit crédit pourra vous sauver la mise. Sachez comment l’obtenir, et quels sont ses principaux avantages.

Pourquoi un petit crédit et pas un autre type de prêt ?

Le petit crédit est, comme son nom l’indique, un prêt qui ne nécessite pas un grand montant. Pour un projet de relooking de la décoration de votre maison, vous n’aurez pas besoin d’une centaine de milliers d’euros. D’ailleurs, un petit crédit permet d’accéder à une somme comprise entre 500 et 75.000 euros. Ce qui vous permettra de cadrer correctement vos dépenses : achat d’accessoires de décoration, de peinture, les frais des spécialistes en décoration, etc.
Un petit crédit est d’ailleurs facile et rapide à obtenir, contrairement aux grandes sommes telles que les crédits immobiliers ou autres types de prêts. En plus, il convient parfaitement à tous les profils d’emprunteurs, du moment que ceux-ci disposent d’une source de revenus claire et stable.

Comment obtenir un petit crédit ?

De nombreux établissements de prêts se spécialisent actuellement dans l’octroi de petit crédit. Leur politique varie individuellement selon les buts qu’ils recherchent. Mais dans l’ensemble, ils avancent des procédures simplifiées pour permettre à tout un chacun de profiter au maximum de cette formule financière visant la réalisation d’un projet personnel.
Chacun de ces établissements propose des taux qu’ils jugent en adéquation avec leur politique. Évidemment, les taux sont différents et nombreux sur le marché. Pour dénicher celui qui vous avantagerait le plus, vous pouvez utiliser un comparateur de crédit.
Ce dispositif permet d’analyser tous ces acteurs du crédit. Son utilisation est gratuite et sans engagement. Pour en essayer un, cliquez ici.

Comment relooker sa maison avec un petit crédit ?

Comme dit précédemment, un petit crédit est une petite somme qui peut néanmoins couvrir toutes les petites dépenses comme l’achat de mobiliers design, de nouveaux revêtements pour le sol, ou encore pour payer des prestataires experts en décoration d’intérieur, voire même financer quelques petits travaux de rénovation. Quoi qu’il en soit, il est juste préférable de comptabiliser prioritairement vos besoins réels avant de souscrire votre prêt. De cette manière, vous n’aurez qu’à rembourser la somme dont vous aviez besoin. Aucun gaspillage ne sera remarqué.

lundi 20 juin 2016

Acheter une maison dans le but de la revendre

Vous voulez assurer votre retraite et vous êtes manuel? Connaissez-vous le flip immobilier? Cette opération consiste à acheter une propriété, souvent à petit prix, à la rénover et à la revendre rapidement dans le but de faire un profit. Intéressant sachant que ces profits peuvent varier de 50000 à 200000$.Mais comment faire le choix de la propriété? Comment rechercher les aubaines? Comment mettre toutes les chances de son côté pour faire un bon investissement? Quels travaux faire?

Choisir le bon emplacement

En immobilier, l’un des facteurs les plus importants à prendre en considération pour obtenir du succès est la localisation. En d’autre terme, pour assurer la profitabilité de votre investissement, il vous faudra localiser un quartier prisé, soit une maison située à proximité des grands centres urbains là où l’emploi est vigoureux, des espaces verts, des centres de santé, des garderies, des écoles et enfin des centres de loisirs. Pensez également à vérifier que le quartier est bien desservi par les transports en commun. Toutes ces caractéristiques sont très recherchées par les acheteurs potentiels!

Acheter un produit en demande

Vous avez déterminé l’emplacement idéal pour acheter une maison? Parfait, mais maintenant, laquelle choisir? Sur quels critères se baser? À ce stade, il est alors important de faire non seulement une étude du marché mais également d’analyser les besoins des futurs acheteurs. En d’autres termes, vous aurez du succès si vous êtes capables de répondre à un besoin. Aussi, posez vous les bonnes questions comme: dans le secteur localisé, y a-t-il déjà plusieurs propriétés en vente? Depuis combien de temps? À quel prix sont-elles affichées? Quelles sont leurs caractéristiques? Les réponses à ces questions vous aideront à définir ce que les acheteurs recherchent. Vous pourriez ainsi réaliser que, dans un secteur donné, les maisons isolées à vendre abondent alors que les maisons jumelées sont rares. Investir dans une maison mitoyenne pourrait alors s’avérer être un bon placement.

Retaper sans se ruiner

Bien entendu, vous ne vous attaquez pas dans ce cas-làà la construction de maison, aussi, soyez modérés dans vos rénovations. Ne perdez pas de vue votre objectif qui est de faire un profit. Aussi, peut-être vaut-il mieux se concentrer sur l’achat d’une maison qui a tout simplement perdu de son attrait que vers l’achat d’une demeure en piètre état qui serait alors un gouffre financier! Ne vaut-il pas mieux investir dans des rénovations telles des changements de fenêtre, un rafraichissement et un réaménagement des pièces plutôt que vers des travaux de démolition? Dans tous les cas, avant votre achat, évaluez le coût des travaux à faire et vérifiez combien les acheteurs seraient prêts à débourser pour une maison dans ce secteur. Vous pouvez établir un budget en considérant que vous devriez récupérer lors de la revente 10 à 15% de votre investissement total. D’ailleurs, pour optimiser vos profits, sachez également qu’il serait peut-être judicieux d’occuper les lieux durant les rénovations; en effet, si vous y vivez plus d’un an, vous ne serez alors pas imposable lors de la revente.
Ces conseils vous ont aiguillé, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action! Bientôt votre demeure pourra s’apparenter à une construction de maison neuve!

mercredi 18 mai 2016

Choisir la couleur idéale pour le salon

Le salon est l’une des pièces principales de la maison. C’est là que l’on reçoit le plus de monde. Aussi lui faut-il un style, une décoration et bien sûr une couleur qui mettent en valeur sa beauté. Quel ton choisir ? Les couleurs tendances ou les classiques ? Et lesquelles sont à marier ? Ces quelques recommandations répondront à vos questions.

Une couleur selon l’orientation du salon

C’est la règle primordiale. La couleur doit s’adapter à l’orientation de votre salon. Par exemple, si ce dernier est orienté vers le nord, il lui faut des couleurs chaudes comme le vieux rose associé au gris perle, un mélange très en vogue en ce moment. Si vous préférez les teintes moins chaudes, vous pouvez opter pour le beige ou le blanc cassé. A l’inverse, si le salon est orienté vers le sud, les couleurs douces et les peintures mâtes sont à privilégier (jaune miel, rose pêche…).

Une couleur selon la forme du salon

Pour définir la couleur de votre salon, vous devez aussi tenir compte de la surface du sol et de la hauteur de la pièce. Par exemple, si votre plafond est un peu bas, variez la clarté des couleurs. Un ton clair au plafond et au sol, un ton plus foncé aux murs. Ainsi, vous rehaussez le plafond et donnez une impression agrandie au salon.

Une couleur selon l’ambiance souhaitée

La couleur permet également de définir le cadre et l’ambiance que l’on désire créer dans la pièce. Pour un style scandinave par exemple,  optez pour les couleurs pastels comme le bleu glacier avec un vert citrine. Pour avoir un salon industriel, mariez le gris plombé au rouge brique. Et si vous êtes adepte du style rétro, choisissez les couleurs acidulées (pamplemousse, vert pomme, orange sanguine…).

Une décoration et une couleur à la bonne dose

 Quelles que soient les couleurs choisies, n’en prenez pas plus de trois, au risque de surcharger la pièce. Et spécialement pour votre salon, sélectionnez des tons qui produisent un bon effet de contraste avec les meubles et les boiseries. Les couleurs métalliques sont préconisées. De cette manière, vous pourrez aménager la décoration à votre guise.

A ce propos, une plante en pots ou un bouquet de fleurs ajouteront une touche naturelle à la décoration. De plus, la livraison de fleurs à domicile est actuellement possible.  Alors, tous à vos pinceaux  avec les bonnes idées pour le plus beau des salons.

vendredi 29 avril 2016

Les avantages des serrures connectées

Les serrures sont utilisées dans une maison pour ouvrir et fermer une porte que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Leur rôle principal est de protéger l’habitation ou dans tous les locaux. En effet, elles sont le garant de la sécurité. Pour cela, il est primordial de bien choisir le type de serrure qui est inviolable par les cambrioleurs. Actuellement, grâce à l’évolution de la technologie, il existe une serrure connectée qui peut ouvrir un logement à l’aide d’un Smartphone ou le web. Celle-ci permet de faciliter la vie quotidienne des habitants en proposant un système intelligent et simple pour le verrouillage et le déverrouillage des serrures.

Fonctionnement d’une serrure connectée

Une serrure connectée est apparue il y a quelques années dans le but de remplacer les serrures mécaniques traditionnelles. On peut trouver ce type de serrure chez une serrurerie paris où on trouve plusieurs modèles à savoir Okidokeys qui est une serrure connectée compatible iOS, Kevo sur un Smartphone et Lockitron dédié à un téléphone.

Une serrure connectée fonctionne à l’aide d’une application que l’on installe sur un téléphone ou sur le web. C’est à travers cette application qu’on peut accéder aux paramètres et à l’historique de la serrure. Puis, c’est par cet intermédiaire aussi qu’on peut partager des clés électroniques avec les proches ou même ouvrir une porte à distance. L’application installée sur le Smartphone est une simple interface qui permet à l’utilisateur de s’authentifier sur un service en ligne. Une clé électronique est une donnée qui peut être créée et échangée par l’intermédiaire des différents moyens de communication notamment SMS, courriel, Facebook…

Par ailleurs, l’installation d’une serrure connectée est simple, facile et peut être réalisée par tous les bricoleurs amateurs ou chevronnés. Changer une serrure classique par une serrure connectée ne demande aucune connaissance particulière en serrurerie. En effet, il n’est pas nécessaire de s’y connaître en informatique ou en serrurerie paris afin d’installer ce dispositif innovant. Mais en cas de doute sur les compétences, il serait mieux de faire appel à un serrurier paris. En optant pour cette initiative, on peut avoir la satisfaction d’une grande satisfaction.

Au niveau du prix des serrures connectées, il varie en fonction des fonctionnalités proposées et le nombre d’accessoires qui les accompagnent. Ainsi, il sera entre 80 € et 449 €. Un serrurier peut conseiller sur le modèle à choisir.

Les avantages des serrures connectées

Les serrures connectées comportent plusieurs avantages dont le principal c’est qu’elles permettent d’ouvrir une porte sans sortir les mains de la poche à l’aide de clés numériques. En effet, elles peuvent fonctionner soit automatiquement en utilisant une connexion Bluetooth ou soit de façon manuelle grâce à un badge RFID ou un bouton de l’application dédiée. C’est ainsi que les serrures connectées offrent plus de confort aux utilisateurs et permettent de gagner du temps à la recherche des clés physiques dans les sacs ou dans les poches.

Par la suite, un autre avantage des serrures connectées c’est qu’on peut contrôler les personnes qui entrent dans le domicile et même elles avertissent en cas d’effraction. Par ailleurs, pour avoir plus de sécurité, il est possible de délimiter l’utilisation des clés à une tranche horaire précise.
Outre ces atouts, une serrure connectée enregistre aussi les allées et venues dans la maison permettant de faire un suivi de toutes les activités. En cas de vol par exemple, le propriétaire peut vérifier quelle clé a été utilisée.

Si vous cherchez plus d’informations sur ce type de serrure, Serrurierparis0 met à votre disposition des serruriers paris qui pourraient vous aider sur l’utilisation des serrures connectées et même vous conseiller sur le modèle de serrure qui s’accorde à votre porte d’entrée. Ce site est spécialisé dans tout ce qui concerne l’ouverture de porte, le remplacement de serrure, le blindage, le double de clefs, le coffre fort,…  Vous pouvez visiter le site serrurierparis0.com pour connaître davantage sur les offres proposées par cette plateforme. Puis, pour un dépannage serrurier paris ou une urgence serrurerie paris, une ligne téléphonique est disponible au  01.84.14.81.97 joignable à tout moment.

jeudi 14 avril 2016

Quelques règles simples pour bien aménager un salon

En tant que centre de gravité de votre maison, il est indispensable de bien aménager votre salon selon les règles et vos convenances. Certes, ce n’est pas une opération simple à réaliser, car cette pièce doit être à la fois confortable et multifonction. Ainsi, en se retrouvant au cœur de votre maison, l’aménagement de cette pièce demande un peu plus de réflexion. Il existe ainsi, quelques points importants à considérer pour bien réaliser cet aménagement.

Le canapé : La pièce maîtresse de votre salon

Le canapé est l’élément principal de votre salon. C’est en fonction de celui-ci que se déterminera le reste de l’aménagement. Dans la plupart des cas, ce dernier se place souvent contre un mur pour gagner plus de place, mais il peut aussi être installé en travers de la salle, utilisé comme séparation, entre le séjour et la salle à manger par exemple. Pour orienter la position du canapé dans votre salon, il faut considérer l’entrée de la lumière et la place que vous souhaitez mettre en valeur par cette installation (espace de détente, table basse, cheminée…). C’est ensuite en fonction de la place de ce salon que vous pourrez réaliser le plan de salon selon vos véritables envies.

Créer un salon multifonctionnel est adapté à chacun

En tant que pièce principale de votre maison, il est aussi nécessaire de disposer les meubles de votre salon en fonction de votre quotidien. Il doit être flexible à tous les occupants de la maison, donc, capable de s’adapter à toutes les habitudes de vie dans cette salle (nombre de personnes, activités courantes, horaires…). Si vous avez des enfants, mettez en place un espace libre au sol, si vous avez l’habitude de dîner dans le salon, installez votre table plus près de la cuisine, ou choisissez une Table sejour plus adaptée. Et pour finir, pensez également à considérer la bonne distance entre votre télévision et votre canapé. C’est à la fois une règle d’aménagement et de santé que vous devriez respecter pour bien optimiser l’espace.

La lumière : La touche finale pour son aménagement

La lumière est aussi un élément important pour votre salon. Cette pièce nécessite une lumière bien abondante, c’est pourquoi, il faut préférer un salon orienté au sud, et avec des ouvertures assez grandes. Et pour accroître et optimiser cette luminosité, optez également les couleurs claires pour offrir une impression d’espace.
D’ailleurs, trouvez d’autres bonnes raisons qui vous inciteront à multiplier l’éclairage de la pièce, puisqu’il s’agit d’une pièce multifonctionnelle. Optez par exemple pour un grand lampadaire en guise de lumière principale, et qui sera accompagnée de spots.

jeudi 7 avril 2016

3 points à considérer pour déménager à Paris sans se stresser

L'année dernière, plus précisément en mars 2015, l'INSEE a fait part d'une étude concernant le déménagement en France. C'est l'Île-de-France qui enregistre le plus de mouvements à la fois d'emménagement et de déménagement. D'après l'étude, ce sont les jeunes moins de 30 ans qui y emménagent le plus. Pour déménager à Paris, il faut une (très) bonne préparation pour éviter de stresser. En effet, un déménagement est dans la majorité des cas un facteur de stress.

Bien organiser son déménagement à Paris

Une des clés de la réussite d'un déménagement Paris sans stress, c'est l'organisation. Pour être tranquille, il est possible d'emballer les affaires les moins utilisées 2 mois à l'avance pour gagner du temps. Puis, de bien les ranger de façon à faciliter le déménagement. Par exemple, une des méthodes les plus simples est de classer vos affaires dans des boites de couleur différente, et en associant une couleur à une pièce de la maison. S'il n'y a pas suffisamment de boites de couleurs, il suffit de tout étiqueter avec des autocollants colorés.
Cependant, il faut au préalable s'assurer d'avoir les équipements et matériels nécessaires. Pour cela, il est possible de se fournir auprès de magasins spécialisés. D'ailleurs, certaines entreprises parisiennes proposent spécialement des équipements et matériels destinés au déménagement. Sinon, il est également possible d’avoir recours aux services d'un déménageur professionnel. Certaines fournitures comme les cartons, sont normalement comprises dans le prix de la prestation de ce dernier. Sinon, il est possible de s’en procurer gratuitement dans les supermarchés.

Demander de l'aide à ses proches

La préparation d'un déménagement peut également se faire sans recourir aux services de déménageurs professionnels. Des membres de la famille et des amis peuvent vous assister lors d'un déménagement. D'ailleurs, c'est beaucoup moins stressant de pratiquer une activité avec les visages familiers de vos proches. Avec une bonne organisation, tout devrait bien se passer.
De toute évidence, il est avantageux et moins fatigant de disposer de suffisamment de bras pour transporter les cartons et les meubles entre autres. Toutefois, il faut s'assurer que le véhicule pour transporter les affaires soit adéquat. Dans le doute, ou si vous pensez ne pas y arriver par vos propres moyens, mieux vaut opter pour un déménageur professionnel.

Opter pour un déménageur professionnel

Faire appel à un déménageur professionnel peut très bien vous éviter beaucoup de tracas et surtout moins de stress. Effectivement, en tant que conseiller en déménagement, il s'occupe à votre place des organisations à effectuer le jour J. Afin de préparer votre déménagement, il devra d'abord faire un constat à votre domicile, afin de réaliser un devis. En général, c'est pour évaluer le travail d'enlèvement des meubles concernant leur volume.
Il faut cependant faire attention, car certains d'entre eux peuvent vous le facturer alors que c'est gratuit. Malheureusement, le monde du déménagement regorge de prestataires peu scrupuleux. Le meilleur moyen de les éviter c'est de passer par des sociétés spécialisées en déménagement portant le label NF.

mercredi 6 avril 2016

Les différentes étapes pour un déménagement rapide

Déménager  peut virer  au cauchemar, si vous n’appliquez pas certaines techniques. Elles  permettent de simplifier votre tâche lorsque vous changez d’adresse. Cette étape de votre vie requiert une bonne préparation afin de limiter le stress.

Les étapes à suivre pour réussir son déménagement

Déménager nécessite une préparation de plusieurs semaines à l’avance. Il faut commencer par avoir des informations sur son nouveau logement. Le jour de déménagement doit être fixé. Une fois la date décidée, le propriétaire de l’immeuble doit être averti de votre projet si vous habitez une maison louée. De cette manière, il n’y aura pas de retard pour votre déménagement.

Ensuite, il faut effectuer une réservation dans une  entreprise  de déménagement paris. Évitez de réserver  à la dernière minute, car vous pourrez payer un tarif élevé. Il faut opter pour un déménageur de la ville où vous allez habiter. Ce dernier  connaît toutes les règles liées au déménagement dans sa région.
Les formalités administratives doivent être réglées plusieurs jours à l’avance. Vous devez informer la compagnie du gaz et de l’électricité pour  effectuer un relevé  de compteur. Votre abonnement auprès des opérateurs téléphoniques, d’internet et du service du câble doit être annulé. Le service courrier doit être informé de votre changement d’adresse.

Pour simplifier la réalisation des tâches, il faut établir un emploi du temps du travail  à réaliser. L’achat des cartons doit être priorisé. Afin d’éviter des problèmes avec votre famille, chacun doit ranger ses effets personnels. Vous devez marquer chaque carton à l’aide d’un marqueur. De cette manière, il est plus simple de savoir son contenu. L’usage d’un papier à bulle est conseillé dans les cartons contenant les objets fragiles comme les assiettes, les verres, les lampes…

Tout ce qu’il faut faire le jour du déménagement

Cette journée est le plus stressante. Si vous avez respecté les étapes ci-dessus, vous ne serez pas trop stressé. Il faut se réveiller avant l’arrivée du camion de la société de déménagement paris. Vous devez prendre un petit déjeuner complet, car vous aurez besoin d’énergie pour la journée. Ensuite, vous lavez et rangez les vaisselles dans le carton approprié.

Quand le camion est là, vous devez superviser les équipes de déménageur lors du démontage et du transport de vos meubles. Votre aide permettra de réaliser le travail rapidement. Il faut aussi prévoir des affaires de rechange. Le sac contenant ces affaires doit voyager avec vous. Les objets de valeur comme les bijoux, les pièces d'identité...doivent aussi se trouver dans le même car que vous.

jeudi 31 mars 2016

Vendre plus vite et mieux grâce au home staging

Pour vendre plus rapidement, vous n’avez pas toujours besoin de procéder à toutes sortes de constructions dans votre maison. Le home staging (ou valorisation immobilière) permet, en quelques secondes, de montrer aux acheteurs potentiels à quoi ressemblera la propriété une fois qu’ils auront emménagé.
En meublant l’espace et en ajoutant des décorations murales comme dans une propriété habitée, vous augmentez les chances de convaincre les acheteurs de faire le grand saut. Avec le home staging, les accessoires appropriés peuvent rehausser l’allure d’une propriété, lui donnant un aspect plus luxueux et moderne.

1) Vendre plus vite

Les maisons meublées et décorées passent deux fois moins de temps sur le marché que les propriétés vides. C’est qu’un achat immobilier relève surtout du coup de cœur. L’acheteur d’une maison décidera généralement dans les premières 90 secondes s’il l’acquerra ou non. En habillant l’espace, vous haussez les chances que des visiteurs tombent en amour avec la propriété.

2) Vendre plus cher

Plus une habitation reste longtemps sur le marché, plus son prix de vente baisse. En vendant plus vite, vous augmentez vos chances de recevoir le montant que vous demandez et même de le surpasser. En outre, bye bye les paiements d’hypothèque une fois que la propriété changera de mains.

3) Plus d’attention en ligne

À l’ère d’Internet, 90 % des acheteurs font d’abord des recherches en ligne. Les photos de votre habitation meublée et décorée risquent de pousser plus d’internautes à visiter votre propriété et à faire une offre puisqu’elle se démarquera de la concurrence.

4) Le home staging peu coûteux

Le supplément d’argent que vous gagnerez grâce au home staging vous permettra de rembourser facilement ce qu’il en coûtera de louer des meubles et des éléments de décoration. La valorisation résidentielle ne correspond habituellement qu’à 1 à 3 % de la valeur totale du prix demandé sur la maison à vendre.

Comment rehausser l’allure de votre habitation?

- Une peinture de couleur sobre qui plaira à un plus large public. Les teintes plus pâles aident davantage les visiteurs à imaginer leur propre mobilier dans l’espace.
- Une décoration propre, simple, sophistiquée (luminaires, électroménagers dernier cri, meubles aux couleurs et aux formes classiques) et pas de traîneries ou d’éléments encombrants qui créent une impression de désordre. Souvent, moins équivaut à plus. Vous avez un magnifique mur de brique, un foyer ou une pièce bénéficiant d’une incroyable fenestration? Mettez-les en valeur en assurant que leur vue ne soit pas obstruée par trop de meubles ou d’autres détails.
- Les menus travaux et réparations devront être effectués (pas de fils pendants, de fissures dans les murs, de marches qui craquent, d’eau de robinet qui coule, un ménage fait, des planchers vernis, etc.). L’aménagement paysager n’est pas non plus à négliger : une belle pelouse, quelques arbustes, des fleurs et l’installation de pavé uni permettront de faire bonne impression avant même de passer la porte. Toutefois, l’extérieur a beaucoup moins d’impact que l’intérieur, surtout en hiver.
- Retirez tous les éléments personnels, comme les photos de famille, pour ne pas distraire les acheteurs potentiels.
- Des chandelles, des fleurs, une odeur de biscuits… Certains détails peuvent stimuler la partie émotionnelle des visiteurs et les inciter plus facilement à imaginer leur vie dans l’espace.

lundi 21 mars 2016

Comment améliorer la sécurité de votre porte de garage ?

Même si l’objectif principal d’une porte de garage est de mettre votre véhicule à l’abri, bien sécuriser cette ouverture est très important. Surtout si elle donne directement sur votre résidence, grâce à une porte intérieure. Il est donc indispensable de prendre les dispositions nécessaires, face aux risques de cambriolage. Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer la sécurité de votre porte de garage.

Opter pour un modèle plus récent

Dans le cas où votre porte de garage actuelle commence à dater, ou montre des signes d’usure, il est préférable d’opter pour un modèle plus récent et moderne. Parce que les anciens modèles sont plus difficiles à remettre en état, car les pièces sont sans doute difficiles à trouver, ou plus chères. Une porte de garage récente fonctionnera mieux, et comporte différents équipements garantissant sa sécurité.
Par exemple, en cas d’ouverture forcée, les modèles actuels peuvent bloquer le système d’ouverture. Il y a également des portes de garage motorisé équipées de la technologie de code aléatoire. Et à chaque fois que vous appuyez sur la télécommande pour ouvrir le garage, un nouveau code est sélectionné. Ce qui permet de prévenir la copie et l’utilisation mal intentionnée de la fréquence de votre télécommande.

Une protection adaptée au type de porte

Étant donné qu’il existe plusieurs types de portes de garage (basculante, sectionnelle, coulissantes, enroulables…), il est essentiel de choisir une protection adaptée. A titre d’illustration, pour une porte de garage basculante, il est conseillé d’installer un modèle doté d’un système de fermeture à point multiple (3 à 4 points répartis en hauteur et latéralement). Privilégiez les serrures certifiées A2P, qui garantissent une bonne résistance aux d’intrusions.
Cela permettra de contrecarrer les tentatives de défoncement ou de soulèvement, situées sur différents points. Sinon, il est aussi possible d’installer une barre de sécurité, ou une plaque de verrouillage fixée au sol, dans le côté intérieur du garage. Pour les portes coulissantes, ou sectionnelles, privilégiez plutôt celles qui possèdent un système de verrouillage automatique, en cas d’ouverture forcée.

Étendez le système d’alarme au garage

Si vous avez un système d’alarme installé dans le reste de votre habitation, n’oubliez pas de l’étendre à votre garage. Vu qu’il s’agit d’une pièce sensible pour la sécurité de votre domicile, installez-y des alarmes, des capteurs, ou un système de vidéosurveillance. De cette manière, vous aurez plus de chance de dissuader les cambrioleurs.
En sus, n’oubliez pas de sécuriser les différentes ouvertures qui s’y trouvent. Comme les fenêtres, ou une éventuelle porte donnant directement sur l’intérieur de votre résidence. Aussi, installer des dispositifs de fermeture renforcés et si cela est nécessaire, remplacer les serrures et poignées qui vous semblent peu fiables.

lundi 8 février 2016

Comment bien agencer son entrée pour gagner de la place ?

Les entrées sont souvent délaissées en décoration car perçues uniquement comme lieu de passage. Pourtant l’entrée est le premier espace qu’on voit de votre habitat, une sorte de sas entre l’intérieur et l’extérieur. Il est donc important de marquer votre décoration dès l’entrée. Par ailleurs, bien que ce soit souvent de petits espaces, avec quelques astuces déco il est possible de créer des rangements malins et un agencement qui permettront de gagner de la place.

La couleur

Souvent on a tendance à peindre l’entrée de couleurs claires pour apporter de la luminosité à ce petit espace. Ce n’est pas faux mais vous ne gagnerez pas des mètres carrés en jouant sur la couleur. Au contraire, préférez une couleur franche qui apportera une véritable identité à votre entrée ! N’oubliez pas que c’est la première pièce que les visiteurs verront de votre intérieur. Une entrée affirmée marquera les esprits et l’ambiance que vous voulez donner à votre intérieur. N’ayez pas peur du noir par exemple. C’est une belle couleur qui donne une touche contemporaine et feutrée très agréable.

Jouer avec l’espace

Si vous voulez donner une impression d’espace préférer des miroirs. Ils sont très intéressants pour donner une illusion d’espace. Par ailleurs si vous disposez une lampe à côté cela permet également de refléter la lumière et donc de mieux éclairer votre entrée. Enfin, un miroir dans une entrée vous servira toujours à faire une dernière retouche avant de partir !

Le mobilier

Si votre entrée est plutôt petite, il vous sera difficile de la meubler réellement. Vous pourrez peut être tout de même y placer une petite console avec un vide poche. Dans ce cas misez vraiment sur la couleur et les objets déco que vous pouvez accrocher au mur pour donner une identité à votre entrée. Par ailleurs une belle suspension imposante apportera tout de suite un cachet à cet espace. Dans le cas contraire, si vous avez la chance d’avoir un vaste hall d’entrée, vous pourrez agencer un dressing avec un banc qui fera office de siège d’appoint pour se chausser et qui pourra accueillir divers sacs.

Le sol

Le sol dans une entrée n’est pas à négliger, il permettra de donner lui aussi un véritable caractère à cet espace. Mais attention, tous les types de sols ne sont pas forcément adaptés à l’entrée, lieu de passage qui demande donc un revêtement particulièrement résistant. Ainsi, on évitera le parquet flottant ou stratifié ainsi que les pierres type pierre blanche ou calcaire, matériaux qui ont tous une mauvaise tenue dans le temps. A l’inverse, on préfèrera un parquet massif, très résistant à l’usure. Côté carreaux, optez pour des ardoises, très esthétique en nuances de gris à noir ; les carreaux de ciment sont actuellement très tendances et particulièrement robustes. De même, des carreaux en terre cuite ou des tommettes sont également adaptés à une entrée et elles lui donneront tout de suite du cachet. Pour un rendu contemporain, il existe le béton ciré qui résiste bien dans le temps. Enfin, pour les petits budgets, on opte directement pour le lino qui a une très bonne tenue à l’usure et qui a l’avantage d’imiter tous les matériaux précédemment cités.
Voilà donc quelques conseils déco qui vous permettront d’avoir une entrée bien pensée et accueillante. Et avec votre touche personnelle, vous pourrez lui donner toute son identité !

jeudi 7 janvier 2016

Comment rendre son lieu de travail aussi confortable que son domicile ?

C'est un sujet dont on ne cesse de parler aujourd'hui : le bien-être au travail. A une époque où le burn-out fait des ravages, les employeurs ont compris qu'il était vital d'apporter un environnement confortable à ses équipes afin qu'elles puissent s'épanouir dans leurs fonctions et ainsi mieux contribuer à l'entreprise. Pour ce faire, il convient de créer un cadre de travail plaisant, qui reprend certaines bases d'un lieu de vie. Explications.

Optimiser l'espace de travail

L'agencement d'un bureau est un point essentiel. Et pour cause, il va avoir un impact considérable sur notre productivité. Prenons l'exemple d'un open-space où une multitude de collaborateurs se côtoient. Aucune intimité n'est permise. Vous ne pouvez pas passer un coup de fil personnel parce que vos collègues travaillent et ne voudront pas être dérangés. A l'inverse, des collègues qui discutent alors que vous essayez de vous concentrer peut rapidement devenir désagréable. C'est une sorte de compromis permanent. Comme dans un domicile, vous avez besoin de votre intimité, de votre petite zone de confort. Un open-space composé de moins de 10 personnes, voire de 8 personnes maximum est déjà plus agréable. Évidemment, l'agencement va dépendre de l'aménagement fait par le constructeur de bâtiment. Il est pourtant important de l'optimiser au maximum afin de créer un cadre serein et agréable.

L'importance des espaces de détente

Autre élément appréciable, des espaces uniquement dédiés au temps de pause. Une pièce où l'on peut venir souffler lors d'une journée bien chargée. Il est important que cet espace soit bien en dehors des lieux de travail afin de pouvoir faire une vraie pause. A l'image d'un salon dans un lieu de vie, cet endroit est celui où l'on se retrouve à plusieurs et où l'on discute pour se changer les idées autour d'un café.

La décoration, un élément important

Autre élément qui possède un réel intérêt : la décoration. Ce n'est évidemment pas la priorité d'un employeur mais pourtant, un cadre plaisant apporte un certain sentiment de bien-être. Un ressenti qui incite les employés à s'investir davantage. Ainsi, une décoration savamment choisie aura des effets positifs. Toujours dans cette optique d'harmonie, il est fortement conseillé de personnaliser son cadre de travail pour vraiment se créer son propre espace. Cela passe par la présence de petits objets personnels, des photos de ses proches, etc. Des choses en apparence anodines mais qui permettent de réellement « s'approprier » le bureau et de s'y sentir un peu plus comme chez soi.