mardi 29 septembre 2015

Décoration intérieure : le bleu sublime la rentrée

Et voilà, c’est officiel. L’été se termine. Place à la rentrée. À la grisaille. Aux feuilles qui virevoltent. Aux couleurs passées qui marquent la fin d’un cycle naturel… et le début d’un nouveau. Nos petites têtes blondes reprennent le chemin de l’école. Et nous celui du bureau. Faut-il laisser la déprime s’installer pour autant? Hors de question ! Et pour garder le sourire, pourquoi ne pas rafraichir votre décoration intérieure ? Sachez le, cette année, c’est le bleu qui sublime votre rentrée !

3 teintes pour afficher la couleur, votre couleur

Plaids, housses, taies, papiers peints, cadres, peintures, objets décoratifs, bibelots… vous avez l’embarras du choix pour redonner du caractère à vos pièces à vivre. La mode est à la superposition. Des formes. Des styles. Des matières.
Notre décoratrice en Saône et Loire vous conseille, pour orienter votre chasse aux perles rares, 3 teintes de bleu qui redonneront de la profondeur et du caractère à votre intérieur.
Le bleu roi pour affirmer votre détermination. Le bleu glacier pour montrer votre avant-gardisme (vous avez en effet anticipé l’arrivée en force du style scandinave pour l’hiver) et le bleu marine, car il est incontournable. Classique. Puissant.

Un vent de nouveauté pour lancer les hostilités

Votre intérieur reflète qui vous êtes, ce que vous êtes. Et agit directement sur votre état d’esprit. Laissez vous porter par l’effet relaxant du bleu. Il favorise la détente psychologique et physique. Symbolise la guérison, la sérénité. Le calme.
C’est exactement ce dont vous avez besoin pour aborder ce tournant de l’année et rester à la pointe des tendances décoration 2015.
D’ailleurs, la rumeur voudrait que les personnes qui portent du bleu sont plus créatives et intelligentes que les autres…
Mais moi, je ne vous ai rien dit. Si ce n’est que pour une rentrée tout en couleurs… vous savez maintenant par où commencer !

dimanche 20 septembre 2015

Comment peindre un mur ? Astuces pratiques

Oui, vous connaissez à peu près les bases pour se lancer dans la peinture intérieure. Mais les astuces qui vous garantirons un travail de pro, c’est tout  de suite.

La préparation de la pièce


Peindre une pièce n’est pas toujours facile sans une bonne préparation au préalable. Une tache de peinture sur un meuble ou sur la moquette peut vite devenir énervante. Et vous aurez beau la nettoyer, ça laissera toujours des séquelles. Alors pensez à suffisamment protéger votre intérieur avant de commencer le travail. L’idéal serait de vider la pièce complètement. Cependant, si vous ne disposez pas d’assez d’espace pour, ôtez la moquette, installez une bâche en plastique sur le sol, déplacez les meubles au milieu de la pièce et recouvrez-les d’une autre bâche ou de vieux draps qui ne vous serviront plus. Pour les prises, si possible, déboîtez-les pour ensuite les repositionner, une fois le travail fini.

Taches de peinture : comment les enlever ?


Si par malheur une tache a quand même réussi à atterrir sur un de vos précieux meubles, ne vous affolez pas, mais ne perdez pas de temps non plus. Si c’est de la peinture glycéro, retirez aussitôt la tache au racleur ou  au couteau, puis passez-y un coup de chiffon avec du white spirit. Par contre si vous utilisez de la peinture acrylique, raclez puis frottez à l’aide d’eau froide savonneuse et d’une brosse à ongles. Si la peinture a pris le temps de sécher, tamponner la tache avec de l’alcool à brûler sur un chiffon.

Recommandations supplémentaires



Pour avoir un résultat impeccable, il est crucial de bien préparer son support avec d’étaler la peinture, et surtout, de bien choisir son matériel et sa peinture. Testez les couleurs dans votre intérieur à l’aide de simulateurs et de nuanciers virtuels afin de ne pas être déçu quand la peinture sera posée.
Il faut aussi savoir que les conditions atmosphériques influent grandement sur la performance de votre peinture. Par exemple, à basses températures et à fort taux d’humidité, la peinture s’applique difficilement et prendra plus de temps pour sécher. Au contraire, en cas de température trop élevée (30 °C et plus), la peinture séchera beaucoup trop vite, ce qui diminuera la durabilité du film.

Et dernier point, l’odeur de la peinture est très forte, voire nocive. C’est pourquoi il est toujours recommandé au reste du foyer, le temps que la peinture sèche, de rester à l’écart.

Radiateur électrique : quels sont ses avantages ?

Vous souhaitez avoir des renseignements précis sur le fonctionnement des radiateurs électriques ? Voici quelques éléments qui vous aideront à comprendre leurs caractéristiques et à choisir l’équipement le mieux adapté à vos besoins.

Radiateur électrique : comment a-t-il évolué ?


Dans les années 70, lorsque le radiateur électrique fait son apparition sur le marché du chauffage, il constitue une véritable révolution. Beaucoup moins contraignant que les systèmes de chauffage existants, il séduit les foyers français en leur offrant une véritable liberté : il n’est plus nécessaire de s’approvisionner en fioul, et les radiateurs électriques s’allument très simplement ! En plus, il coûte moins cher à installer et évite les gros travaux. Il a tout pour plaire ! Les foyers français s’équipent donc massivement de radiateurs électriques. Mais les nombreux avantages de ce nouveau mode de chauffage sont rapidement ternis par deux défauts majeurs : les radiateurs électriques consomment beaucoup d’énergie et le confort qu’ils procurent n’est pas aussi satisfaisant que celui que procurent les systèmes de chauffage central. Heureusement, le radiateur électrique a continué à évoluer. Pour en savoir plus sur le radiateur électrique, visitez cette page.

Quels sont les avantages du radiateur à inertie ?


Aujourd’hui, il existe un type de radiateur électrique très perfectionné : le radiateur à inertie. Grâce à sa technologie très avancée, il répond à toutes les exigences actuelles en termes de confort et d’efficacité. Il existe de nombreux modèles de radiateurs à inertie, mais ils fonctionnent tous de la même manière : un cœur de chauffe accumule la chaleur et la diffuse ensuite lentement, ce qui permet une répartition homogène de la chaleur dans les pièces à chauffer. L’accumulation permet également de faire des économies puisque même éteint, le radiateur à inertie continue de chauffer. Il est donc aussi simple à installer et à utiliser que les premiers radiateurs électriques, mais il consomme beaucoup moins d’énergie et procure un confort thermique exceptionnel. Pour en savoir plus sur le radiateur à inertie, cliquez ici.

Radiateur électrique et domotique

 Les apports de la domotique permettent d’optimiser davantage encore l’utilisation des radiateurs électriques. Accompagnés d’équipements domotiques performants, les radiateurs peuvent être programmés pour répondre précisément aux besoins de leurs utilisateurs. En ne chauffant que lorsque c’est nécessaire, ils permettent de faire des économies d’énergie.
Pour en savoir plus sur les radiateurs électriques, n’hésitez pas à contacter un professionnel.