mardi 14 juillet 2015

Le projet de construction de maison contemporaine pas à pas

Qui ne rêve pas de construire sa propre maison ? Aujourd’hui, les occasions et opportunités de réaliser de tels rêves sont de plus en plus nombreuses. La baisse de taux des prêts immobiliers et les nombreuses offres alléchantes de construction clé en main offrent en effet la possibilité de se lancer plus facilement dans un projet de construction d’une maison individuelle.

Les maisons contemporaines ont aujourd’hui la cote. Elles représentent en effet un excellent compromis entre confort, esthétique et économie d’énergie. D’ailleurs, les constructeurs sont de plus en plus nombreux à proposer des offres et contrats de construction de maison contemporaine intéressants. Mais quelles sont les principales étapes d’un projet de construction de maison contemporaine ?

L’acquisition terrain : première étape d’un projet de construction d’une maison 


Le choix et l’acquisition du terrain comptent parmi les premières étapes de construction d’une maison contemporaine. Il est indispensable d’acquérir un terrain constructible afin de garantir des fondations solides et de qualité. Sinon, il est conseillé de choisir un terrain en fonction de certaines caractéristiques telles que l'orientation, l'exposition, la vue, la faune et la flore, les dimensions, la pente, la nature du sol, l'accès, la voie publique… La prise en compte de ces différents détails permettra de construire une maison parfaitement bien adaptée, et de se préserver par la même occasion des mauvaises surprises concernant le chantier.

Outre l’acquisition du terrain, il existe également d’autres étapes indispensables à un projet de construction d’une maison contemporaine. À savoir : l’établissement d’un plan financier, l’élaboration d’un plan de construction, le choix du constructeur ainsi que les formalités administratives.

Combien coûte le projet de construction d’une maison contemporaine ? 

Les prix pratiqués pour la construction d’une maison varient généralement en fonction du constructeur. Mais le coût global d’un projet de construction est surtout influencé par 5 facteurs principaux :

•    Le prix du terrain qui représente à lui seul un tiers du coût total. D’ailleurs, le coût exact d'une maison contemporaine ne peut être établi que sur devis précis par rapport au terrain ;

•    Le type de construction, la structure et le choix des matériaux qui représente 60% du budget total, coût des matériaux et le coût de la main-d’œuvre compris ;

•    Les finitions qui peuvent faire exploser le prix au mètre carré ;

•    La TVA et taxes diverses et les frais annexes (ex : honoraires de l’architecte, frais de notaire, frais d’assurance, intérêts du crédit immobilier, raccordement du terrain aux services d’eau, de téléphone, d’électricité, d’eaux usées…).

vendredi 3 juillet 2015

Comment optimiser l’entrée de sa maison ?

L’entrée d’une maison est souvent négligée en termes de décoration, pourtant, c’est l’un des compartiments les plus essentiels pour impressionner les visiteurs. Remarquez auprès des grands hôtels, dès l’accueil, vous êtes reçu au sein d’un cadre tout à fait design et esthétique, de manière à ce que vous puissiez déjà imaginer toute la beauté du reste du bâtiment. Alors, pourquoi ne pas offrir le même concept pour votre maison, histoire d’offrir une bonne impression de votre intérieur à première vue. Il existe plusieurs possibilités prenantes pour vous permettre de bien aménager votre intérieur, pour bien évoquer la convivialité à vos visiteurs. Cependant, pour gérer ce travail, il vous faudra déjà commencer par considérer certains éléments nécessaires, pour bien choisir le style à offrir à cette entrée, et tous ses composants.

Un aménagement plus ou moins particulier


Il existe plusieurs manières de personnaliser son entrée, que parfois, on peut facilement se perdre sur le choix. Toutefois, n’oubliez pas qu’un bon choix sur cette décoration, vous permettra d’appréhender davantage, un style de décoration unique pour votre intérieur. Donc, pour ne pas prendre à la légère cette opération, vous pouvez aussi décider de vous faire assister par un architecte d'intérieur pour bien maitriser ce projet. Celui-ci sera une garantie supplémentaire pour assurer une réussite optimale de l’aménagement de votre entrée.

Cet aménagement s’orientera en fonction de l’espace et le volume de ce compartiment. Il y a des entrées qui ont du mal à privilégier de la lumière naturelle, à défaut d’exposition. De ce fait, pour offrir plus de luminosité à ce dernier, pensez à installer des spots au plafond. Notez que la puissance de ces derniers variera également en fonction du degré de luminosité que vous souhaitez obtenir. Pour accroitre davantage cet éclairage, optez également pour des couleurs claires sur les murs.
Pour appréhender une apparence beaucoup plus luxueuse, vous pouvez aussi travailler le sol, soit en y installant une moquette, de l’entrée et en longeant sur le couloir. Sinon, pour optimiser encore plus cette luminosité, optez également pour un sol en béton poli, de préférence, de couleur claire, pour refléter davantage, les spots au plafond.

Jouer sur l’espace avec différentes méthodes


Si votre entrée semble être plus spacieuse, vous pouvez aussi prévoir l’installation de certains meubles et accessoires, souvent indispensables, dès que vous entrez chez-vous, comme les tringles pour y mettre vos vestes, manteaux et imperméables. Cependant, veillez aussi à choisir ces composants, selon décor que vous avez choisit pour votre entrée.

Pour les entrées à petite espace, vous pouvez aussi choisir d’y installer un grand miroir pour jouer sur les effets visuels, dans le but d’agrandir cet espace, par le doublage en miroir, ou encore, optez pour des couleurs en deux tons pour accroitre cet effet.

jeudi 2 juillet 2015

Préparer son jardin pour l’été

Pour se sentir bien chez soi, la décoration et le choix du mobilier jouent un rôle clé. Les magazines et les émissions dédiés à la déco nous incitent de plus en plus à soigner notre intérieur. Mais quand est-il de notre extérieur ? Avec l’arrivée des beaux jours, nous passons le plus clair de notre temps dans notre jardin. Voici quelques conseils afin de bien le préparer pour l’été.

Aménager votre potager


Pour commencer, il faut nettoyer son jardin :
  • tondre la pelouse
  • enlever les mauvaises herbes et la mousse entre les pavés de la terrasse
  • couper les branches des rosiers qui dépassent
  • etc.
Cela permet de mieux visualiser l’espace et d’imaginer la façon dont on souhaite l’aménager.
Pour que le jardin prenne vie, vous pouvez créer un potager en délimitant une zone à l’aide de bordures à planter. Il en existe de toutes les sortes et pour tous les goûts : bois, plastique, pierre… Cet espace sera divisé en petites parcelles pour semer vos graines. N’hésitez pas à créer des allées entre les parcelles pour mieux circuler.
En juillet, vous pourrez semer des carottes, des choux, de la salade, des radis… planter des tomates, des poireaux, des courgettes… Mais aussi des fleurs et des plantes, demandant moins d’entretien au quotidien, pour colorer et égayer votre jardin.

Aménager votre salon de jardin


Lorsque le jardin est propre et fleuri, tout réside dans le choix du mobilier. Devant être à la fois pratique et esthétique, des chaises et une table pliantes prendront peu de place dans votre garage l’hiver. Des meubles en bois apporteront de la douceur et pour créer une ambiance cosy, vous pouvez installer un salon dans votre jardin avec des transats et une table basse.
L’aménagement de votre jardin réside également dans le choix des accessoires, des matières et des couleurs. Optez pour des coussins et une nappe en lin, dans les tons marron, beige et bleu, rappelant les couleurs de la nature (le blanc est déconseillé car il reflète les rayons du soleil).
Le soir, éclairez votre jardin avec des petites lanternes accrochées dans les arbres ou plantées dans le gazon pour une ambiance zen et apaisante.
Vous voilà prêt à profiter pleinement de votre jardin jusqu’à l’arrivée du printemps !