mardi 28 avril 2015

Tout savoir sur l'assurance habitation

 
À travers la souscription d’une assurance habitation, les experts voient une solution efficace pour valoriser et pour préserver le patrimoine. Nouveau propriétaire, trouvez l’essentiel sur l’assurance habitation.

Cerner les différentes couvertures

Une assurance habitation est indispensable afin de protéger son logement. Mais, il est parfois difficile pour un profane de se retrouver surtout en matière de couverture. En fonction du contrat d’assurance souscrit, il existe une large gamme de garanties. Mais, en principe, cette gamme d’assurance couvre les dommages que l'habitation et autres dépendances ainsi que les biens qui s’y trouvent à l’intérieur. Toutefois, il est aussi possible d’élargir la police d’assurance à d’autres garanties contre la garantie vol, incendie et dégât des eaux.

Comprendre l’assurance habitation en cas de location ou de sous-location

Durant la durée de la location, le locataire est tenu de souscrire à une assurance habitation. Toutefois, cette obligation est uniquement valable pour les locataires ayant loué un logement nu. Ainsi, la règle ne s’applique pas à la location meublée et aux locations vacances. Lorsqu’on est en location, il est pratique de souscrire à une assurance multirisque habitation afin de profiter d’une protection plus complète.Notons, par ailleurs, qu’il est interdit au propriétaire d’imposer au locataire un contrat d’assurance qu'il a choisi. En effet, le locataire est libre de choisir lui-même l’assurancedont il a besoin selon la loi ALUR.
En sous-location, le locataire doit inscrire une clause obligeant le sous-locataire à assurer la partie du domaine dont il occupe. Deux garanties sont rattachées à l’assurance habitation : l’un se rapporte aux dégâts subits par l’habitation assurée et l’autre aux dégâts supportés par les autres logements à proximité.

Connaitre les points de vigilance


Avant de signer un contrat d’assurance habitation, deux points importants doivent retenir l’attention de l’assuré. D’un côté, il y a les franchises. Celles-ci se réfèrent à un montant limite appliqué lors du remboursement des biens assurés. Le solde restant sera donc pris en charge par l’assuré. Ainsi, si la franchise est supérieure aux valeurs des travaux, alors, l’assuré ne sera donc pas indemnisé. De l’autre côté, nous avons les exclusions qui ne sont pas couvertes par l’assurance habitation. C’est le cas notamment lorsque le sinistre a été occasionné par un fait volontaire de l’assuré. Pour avoir une meilleure appréciation des exclusions, vous trouverez un petit guide dans le site.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire