jeudi 3 décembre 2015

Quels meubles choisir pour la salle à manger ?

La salle à manger devrait être aménagée pour qu’elle devienne un lieu de vie où les meubles créent l’ambiance. En effet, un équipement fonctionnel, convivial et confortable est la clé d’une bonne ambiance autour de la table durant les heures de repas et même en dehors ! Mais comment y parvenir ? Quels meubles choisir pour la salle à manger ?

La table à manger

La table à manger est le cœur même de la salle à manger. C’est autour d’elle que se passe le repas, activité principale de la pièce. Pour pouvoir accueillir du monde, une table extensible est à privilégier. Il en existe de plusieurs formes, à choisir en fonction des besoins. En effet, pour optimiser l’espace, les tables rondes ou ovales sont idéales. Elles sont également plus conviviales. Quant aux tables carrées ou rectangulaires, elles ont l’avantage de rendre la décoration plus design et moderne. Pour asseoir les convives, il faut nécessairement des chaises salle à manger. Bien évidemment, elles se choisissent en fonction du reste du mobilier mais la tendance veut actuellement que l’on opte pour différents modèles au sein d’une même configuration afin de dynamiser la pièce. Un fauteuil aux couleurs vitaminées placé à côté d’une chaise en bois classique peut, mine de rien, faire énormément d’effet.

Les meubles de rangements

Dans un souci d’ordre et de décoration, toutes les pièces d’une maison nécessitent au moins un meuble de rangement. La salle à manger n’échappe pas à cette règle et possède même son mobilier de rangement attitré : le buffet et le vaisselier. Il est tout à fait possible d’opter pour les deux modèles si l’espace le permet. Le buffet ou bahut est un meuble bas doté de placards pour y disposer la vaisselle, le linge de maison et d’autres ustensiles.  Il accueille également des objets de décoration sur son plateau pour orner la pièce. Quant au vaisselier, plutôt haut et doté de plus de capacité de rangements, deux principaux modèles sont disponibles : celui à espace vitré ou celui à placards fermés. Le vitrage laissant entrevoir la vaisselle ou l’objet de déco qui y est placé confère énormément de charme à la pièce. Pour une ambiance plus design et plus contemporaine, le modèle fermé est conseillé. Pour obtenir un plus grand de choix de modèles, cliquez ici.

jeudi 26 novembre 2015

Primo-accédant : quel est son profil en 2015 ?

Avec les fluctuations du marché immobilier, le profil du primo-accédant change en effet quasiment chaque année. Il est influencé par les variations des taux d’intérêts, les fluctuations des prix au m² selon les villes. Beaucoup de facteurs favorables au primo-accédant permettent un achat en toute quiétude d’un logement neuf à Lyon ou ailleurs.

Le journal national « Le Monde » a dressé récemment un portrait-robot du profil du primo-accédant en 2015.

D’après le quotidien en 2015, de manière générale, les primo- accédants faisant leur premier achat d’appartement neuf à Lyon ont le profil suivant :
  • Ils ont moins de 40 ans
  • Ils disposent de revenus conséquents, le revenu moyen en France d’un emprunteur (on pense foyer) en 2015 est de 5316 euros, on note une légère hausse par rapport à 2014.
  • En Ile-de-France, avec des salaires globalement plus élevés, on observe un revenu par foyer en 2015 de 6445 euros allant jusqu’à 8215 euros à Paris. Alors que dans l’Est de la France, le revenu moyen par foyer du primo-accédant pour 2015 est de 4380 euros.
  • Ils ont une durée d’endettement plus longue

Suivant le marché, la somme empruntée à tendance à augmenter aussi…

Le montant moyen de l’acquisition reste relativement stable en 2015 avec une valeur de 249 406 euros avec encore de grosses disparités selon les régions de France. 186 392 euros le prix d’un bien immobilier dans le Nord allant jusqu’à 331 783 euros en Ile-de-France et même 426 180 euros à Paris intramuros. Des montants similaires par régions donnent accès à des appartements ou à des maisons avec une superficie différente. A Paris, le prix au m² est élevé donc la surface est plus restreinte.

Malgré une baisse des taux avérés en 2015 pour les crédits immobiliers passant à 2,45% sur 20 ans en cette fin d’année 2015 contre 3,05% en juin 2014, la somme empruntée par les primo-accédants quant à elle augmente ainsi que la durée du prêt. Chaque foyer emprunte en moyenne un peu plus de 180 000 euros.
Pour mettre toutes les chances de son côté pour un achat de bien immobilier réussi, se tourner vers un promoteur immobilier à Lyon ou dans une autre région est rassurant.

vendredi 30 octobre 2015

Conseils pour bien choisir ses meubles à pizza

La pizza est un plat italien qui est devenu une spécialité mondiale. La cuisson peut être faite de diverses manières. Cela n’affecte en rien le goût de la nourriture tant que la préparation suit les règles. Pour faciliter votre préparation, divers types de meubles sont mis sur le marché.

Les critères  à prendre lors du choix des meubles

Ce plat italien peut être cuit de diverses façons. Il y a la cuisson au four traditionnel c'est-à-dire à l’aide d’une cheminée à bois. Il y a l’usage  d’un four électrique ou  à gaz et d’une microonde, c’est un mode de concoction   moderne.
La présence d’un meuble a pizza est requise si vous disposez d’un restaurant. Dans ce type d’endroit, vous pouvez soit choisir d’être une pizzeria ou un restaurant où on sert des variétés d’aliments. Le mobilier empêche la pourriture de la nourriture. Il faut qu’il soit à une température de moins de 40°C. La dégradation  des denrées  est moins rapide dans ses conditions. Si vous usez d’un car à bouffe rapide comme moyen  de restauration, le meuble  est à mettre dans ce car. Il faut un moyen de conservation          alimentaire. Le meuble disposant d’un système réfrigéré est nécessaire pour tout type de restauration.
L’usage d’une table a pizza permet d’accélérer  la préparation des éléments constitutifs du plat. Elle sert à réunir dans un seul outil tous les ingrédients. Elle est un excellent moyen de satisfaire la clientèle. La dimension de ce matériel dépend du nombre de cuissons que vous désiriez effectuer. La mesure prend en compte l’étendu de l’espace où vous cuisinez.
Peu importe la manière dont le pizzaiolo effectue  la cuisson. Le meuble à pizza est un grand aide pour la préservation des aliments. Le choix doit prendre en compte votre budget. Il est conseillé d’acheter  les modèles faciles d’usage et  de nettoyage. Le prix résulte de la qualité de l’appareil et de sa taille. Lors de l’achat, il est important d’allier la qualité au prix.

Les avantages d’utiliser des meubles appropriés

Prendre un meuble a  pizza est un meilleur moyen pour fidéliser la clientèle grâce à la qualité de la nourriture servie. Le pizzaiolo doit tenir compte de la santé des clients en faisant en sorte que les aliments proposés renferment des nutriments sains. Il donne à la pizzeria la possibilité de conserver les denrées dans une meilleure condition. Il prend en compte les caractéristiques de chaque aliment, car il dispose de compartiment pour chacun d’eux.
L’utilisation de ces outils permet de gagner du temps, car  les matériels et les ingrédients sont facilement accessibles.
La vitrine réfrigérée présent dans le mobilier sert à la conservation des éléments de la pizza et elle doit être en permanence ventilée pour empêcher la dégradation.

Le bois: meilleur matériau pour votre garage voiture

Le bois est le matériau idéal pour agrémenter l’aménagement extérieur d’une résidence. Que ce soit pour abriter la voiture ou autre, un élément en bois reste naturel et plus compatible à l’environnement extérieur. D’ailleurs, avoir un garage voiture en bois présente de nombreux avantages.

Le bois, un matériau naturel et 100% bio

Pour la décoration extérieure, il est toujours préférable d’opter pour des matériaux naturels et bios, afin de mieux protéger l’environnement et tout l’espace. Parmi cela, le bois est la matière la plus prisée. A la fois naturel, bio et surtout très esthétique, il est le plus adapté pour créer une ambiance épurée et champêtre.
Et pour un garage voiture, le bois est vraiment parfait. C’est à la fois esthétique et confortable. Il permet à la voiture de se garer dans des conditions très agréables : température ambiante, pas trop chaud ni trop froid, car le bois est un parfait isolant thermique. Et pour abriter la voiture, le bois est assez léger et assez résistant pour tenir longtemps.

L’esthétique avant tout

Effectivement, à part l’aspect technique du bois, il faut comprendre que ce matériau est aussi apprécié pour son aspect esthétique. Un garage en bois est la garantie d’un extérieur entièrement confortable et surtout paisible. Cela fera plus plaisir aux yeux, car il propose un effet plus frais et accueillant. Selon le modèle ; le type et la couleur du bois choisi, il permet de créer une ambiance
  • campagne,
  • scandinave,
  • design,
  • contemporaine.
Le charme proposé par le bois est incomparable et interminable. Pour cela, il existe de nombreux modèles de garage voiture en bois :
  • double garage,
  • à toit en pente ou plat,
  •  à portes battantes ou porte motorisée…

Le bois : une solution design et naturelle pour abriter sa voiture

Il existe également une large gamme d’abris voiture en bois, particulièrement conçu pour apporter une magnifique touche brute à tous les extérieurs. Fabriqué dans de bois naturels ou traités, l’abri voiture est un accessoire idéal pour embellir la cours, les allées du jardin… Simple à installer, ne prévoyant qu’une demi-journée à deux jours de montage à deux personnes, il contribue au confort de la voiture lors d’un stationnement passager.
 Simple ou deux places, avec ou sans couverture, à toiture plate ou plus stylée, ce n’est pas le choix qui manquera pour sublimer son extérieur avec l’abri voiture. Tout le monde peut se faire plaisir en sélectionnant le modèle qui lui convient.

jeudi 29 octobre 2015

Les différents revêtements pour un patio

Vous songez à louer les services de professionnels pour la construction de patio ? N’hésitez pas à leur demander quel matériau utiliser pour la construction du vôtre. Aujourd’hui, il existe une panoplie de matériaux utilisés pour revêtir les patios. Les propriétaires auront ainsi l’occasion de choisir celui qui leur plaît et qui entre dans leur budget. Zoom sur les différents types de matériaux pour un patio.

Choisir le revêtement qui vous convient

Avec le nombre de choix existant actuellement en matière de revêtements pour un patio, les propriétaires peuvent s’y perdre rapidement. Pour faire le bon choix, il faut prendre en considération de nombreux facteurs : la taille du patio, le budget alloué à la construction, le style de la maison ou encore l’utilisation du patio, et les mettre dans l’équation. Voici les matériaux les plus utilisés pour le revêtement d’un patio en bois:
  • Pierre : matériau résistant, durable et personnalisable, la pierre peut être utilisée en brique, en pavé, en bloc et autre selon les besoins et l’esthétique désirée par les propriétaires. Un revêtement en pierre pourra tenir plusieurs années sans entretien.
  • Fibre de verre : elle offre une excellente durabilité et se présente comme un choix intelligent d'autant plus qu’il est disponible en plusieurs couleurs.
  • Membrane en PVC : il s’agit d’un matériau très fiable s’installant sur plusieurs surfaces et proposant également un large choix de coloris
  • Bois : il est le matériau le plus fréquemment utilisé étant donné qu’il s’harmonise très bien avec tous les styles d’habitation. Seulement, un patio en bois nécessite un plus grand entretien qu’un patio en PVC
  • Bois composite : contrairement au patio en bois, la terrasse en bois composite ne demande que peu d’entretien, mais ses qualités peuvent être questionnées
Pour une bonne vue d’ensemble des avantages et désavantages des matériaux, voir cette vidéo sur quel bois choisir pour son patio.

Le bois ipé comme revêtement pour un patio

Un patio en ipé à Montréal commence à être le plus apprécié par les propriétaires montréalais. Le bois ipé présente de nombreux avantages. En effet, l’ipé est une essence de bois durable, dure et qui résiste même au  feu plus que n’importe quelle autre essence de bois !Teinté d’une nuance de brun, le bois ipé fait partie des bois, dont la longévité est supérieure à 50 ans. Outre cette durée de vie exceptionnelle, cette essence de bois ne nécessite qu’un entretien annuel pour la préservation de sa couleur et ne nécessite aucun traitement contre les attaques d’insectes ou la moisissure. Un patio en ipé est parfait pour tous les types de climat, même les plus rudes comme celui du Québec au Canada.

vendredi 9 octobre 2015

Tout savoir sur les volets roulants automatiques

Presque la plupart des maisons nouvellement construites sont actuellement équipées de volets roulants électriques et d’après les estimations, presque une fenêtre sur trois possède des volets roulants. Cet engouement s’explique par plusieurs raisons.

Les atouts des volets roulants

Les volets roulants présentent plusieurs avantages peu importe le matériau avec lequel ils sont faits. Avec les volets roulants, l’isolation de la maison sera parfaite. Cela permet alors de réduire les factures liées au chauffage de la maison surtout s’ils sont complètement abaissés. Par ailleurs, les volets roulants garantissent aussi un maximum de sécurité pour les maisons, car il est plus ou moins impossible de forcer l’ouverture des volets roulants depuis l’extérieur. En effet, la plupart des volets roulants sont équipés de systèmes anti-crochetages.

Volets roulants automatiques : bienvenue dans l’ère de la modernité

Les personnes qui ont installé auparavant des volets roulants à ouverture manuelle sont de plus en plus tentées de motoriser leurs volets roulants. Les volets roulants électriques sont plus pratiques que les volets roulants manuels. La motorisation offre un gain de temps considérable pour les ménages. Pour fermer tous les volets roulants de la maison, quelques minutes seulement vont suffire. En général, deux types de commandes sont possibles pour ouvrir et fermer les volets roulants. Premièrement, il y a la commande filaire qui est la solution classique : le moteur du volet roulant est relié par un câble électrique dissimulé dans le mur à une sorte d’interrupteur placé à côté du volet roulant. Pour faire monter et descendre le volet, il suffit juste d’appuyer sur le bouton correspondant. Deuxièmement, nous avons aussi la commande radio qui est encore plus pratique, car le volet roulant va s’ouvrir grâce à une télécommande de volet roulant.

Pour mieux répondre aux besoins des particuliers, les entreprises qui fabriquent des volets roulants proposent actuellement des volets roulants électriques sur mesure et faciles à installer. En effet, les gens s’interrogent par rapport à l’installation des volets roulants électriques, surtout concernant le système filaire qui nécessite un raccordement électrique. Depuis quelque temps, une nouvelle solution est aussi proposée par les fabricants afin de réduire la consommation d’énergie des ménages. Il s’agit des volets roulants qui fonctionnent grâce à l’énergie solaire. L’énergie solaire est captée à partir d’une cellule photovoltaïque placée sur le coffre du volet roulant. Certes les volets roulants automatiques coûtent plus chers que les volets roulants ordinaires ou les volets battants. Toutefois, compte tenu des avantages liés à une ouverture motorisée, les gens ne lésinent pas sur les moyens pour avoir une petite touche de modernité dans leur maison. Avec les volets roulants électriques, le confort est assuré.

Quels sont les différents types de radiateurs et comment choisir?

Le radiateur est un appareil qui produit de la chaleur. Il vous procure la chaleur nécessaire pour votre corps lors des périodes hivernales.

Les divers types de radiateurs

Le marché du chauffage ne cesse d’évoluer dans le but de corriger les imperfections des anciens modèles. Les anciens modèles sont une source d’inspiration pour créer de nouveaux modèles. Le type  de radiateur dépend de son type d’alimentation. On distingue :
  • Les radiateurs à eau qui fonctionnent  par l’intermédiaire d’une chaudière. Elle va réchauffer l’eau pour le transformer en chaleur qui va se diffuser dans toute la pièce
  • Les radiateurs à gaz dont la chaleur est diffusée dans la pièce après combustion du gaz dans une chaudière.
  • Les radiateurs électriques qui sont faits par le système d’inertie.  Ils sont un mélange de ceux s’alimentant avec de l’eau ou du  gaz. Les blocs en fonte ou en céramique chauffés vont transmettre la chaleur. Les modèles inertie englobent : le radiateur fonte, le radiateur fluide caloporteur et le radiateur alu.

Le choix des radiateurs

Le choix se fait en fonction de votre budget et de sa qualité.  Pour un immeuble d’habitation, il est idéal de prendre le type  électrique. Il est facile à installer. Son installation ne nécessite pas beaucoup d’espace contrairement au radiateur à eau ou à gaz qui a besoin d’une chaudière. Les radiateurs à inertie sont intelligents. Ils peuvent être  fonctionnés soit  à inertie sèche soit  à inertie à fluide. Le premier diffuse la chaleur grâce aux blocs métalliques et le second  à l’aide du liquide dans son système. Pour les maisons, le radiateur fluide caloporteur est adéquat. Il diffuse une  chaleur douce et naturelle de  manière uniforme. Il s’éteint et s’allume de manière automatique parce qu’il a été construit par   des matériels de dernières technologies. En plus, il transmet  toujours de la chaleur même s’il n’y a personne dans l’immeuble pour vous empêcher d’avoir trop froid quand vous rentrez.
Comme tous radiateurs de type à inertie, la variation de température émise ne se fait qu’avec votre intervention. Ils sont un moyen d’économiser de l’énergie.
Par contre si vous choisissez les radiateurs à eau ou à gaz. Il faut les installer dès le début de la construction de votre immeuble. Ils nécessitent de gros travaux pour placer la chaudière et afin de relier les tuyaux de la chaudière aux radiateurs. Ils transmettent de la chaleur, mais non pas de manière continue comme les radiateurs électriques.
Le radiateur est un appareil qui produit de la chaleur. Il vous procure la chaleur nécessaire pour votre corps lors des périodes hivernales.

Les divers types de radiateurs

Le marché du chauffage ne cesse d’évoluer dans le but de corriger les imperfections des anciens modèles. Les anciens modèles sont une source d’inspiration pour créer de nouveaux modèles. Le type  de radiateur dépend de son type d’alimentation. On distingue :
  • Les radiateurs à eau qui fonctionnent  par l’intermédiaire d’une chaudière. Elle va réchauffer l’eau pour le transformer en chaleur qui va se diffuser dans toute la pièce
  • Les radiateurs à gaz dont la chaleur est diffusée dans la pièce après combustion du gaz dans une chaudière.
  • Les radiateurs électriques qui sont faits par le système d’inertie.  Ils sont un mélange de ceux s’alimentant avec de l’eau ou du  gaz. Les blocs en fonte ou en céramique chauffés vont transmettre la chaleur. Les modèles inertie englobent : le radiateur fonte, le radiateur fluide caloporteur et le radiateur alu.

Le choix des radiateurs

Le choix se fait en fonction de votre budget et de sa qualité.  Pour un immeuble d’habitation, il est idéal de prendre le type  électrique. Il est facile à installer. Son installation ne nécessite pas beaucoup d’espace contrairement au radiateur à eau ou à gaz qui a besoin d’une chaudière. Les radiateurs à inertie sont intelligents. Ils peuvent être  fonctionnés soit  à inertie sèche soit  à inertie à fluide. Le premier diffuse la chaleur grâce aux blocs métalliques et le second  à l’aide du liquide dans son système. Pour les maisons, le radiateur fluide caloporteur est adéquat. Il diffuse une  chaleur douce et naturelle de  manière uniforme. Il s’éteint et s’allume de manière automatique parce qu’il a été construit par   des matériels de dernières technologies. En plus, il transmet  toujours de la chaleur même s’il n’y a personne dans l’immeuble pour vous empêcher d’avoir trop froid quand vous rentrez.
Comme tous radiateurs de type à inertie, la variation de température émise ne se fait qu’avec votre intervention. Ils sont un moyen d’économiser de l’énergie.
Par contre si vous choisissez les radiateurs à eau ou à gaz. Il faut les installer dès le début de la construction de votre immeuble. Ils nécessitent de gros travaux pour placer la chaudière et afin de relier les tuyaux de la chaudière aux radiateurs. Ils transmettent de la chaleur, mais non pas de manière continue comme les radiateurs électriques.

mardi 29 septembre 2015

Décoration intérieure : le bleu sublime la rentrée

Et voilà, c’est officiel. L’été se termine. Place à la rentrée. À la grisaille. Aux feuilles qui virevoltent. Aux couleurs passées qui marquent la fin d’un cycle naturel… et le début d’un nouveau. Nos petites têtes blondes reprennent le chemin de l’école. Et nous celui du bureau. Faut-il laisser la déprime s’installer pour autant? Hors de question ! Et pour garder le sourire, pourquoi ne pas rafraichir votre décoration intérieure ? Sachez le, cette année, c’est le bleu qui sublime votre rentrée !

3 teintes pour afficher la couleur, votre couleur

Plaids, housses, taies, papiers peints, cadres, peintures, objets décoratifs, bibelots… vous avez l’embarras du choix pour redonner du caractère à vos pièces à vivre. La mode est à la superposition. Des formes. Des styles. Des matières.
Notre décoratrice en Saône et Loire vous conseille, pour orienter votre chasse aux perles rares, 3 teintes de bleu qui redonneront de la profondeur et du caractère à votre intérieur.
Le bleu roi pour affirmer votre détermination. Le bleu glacier pour montrer votre avant-gardisme (vous avez en effet anticipé l’arrivée en force du style scandinave pour l’hiver) et le bleu marine, car il est incontournable. Classique. Puissant.

Un vent de nouveauté pour lancer les hostilités

Votre intérieur reflète qui vous êtes, ce que vous êtes. Et agit directement sur votre état d’esprit. Laissez vous porter par l’effet relaxant du bleu. Il favorise la détente psychologique et physique. Symbolise la guérison, la sérénité. Le calme.
C’est exactement ce dont vous avez besoin pour aborder ce tournant de l’année et rester à la pointe des tendances décoration 2015.
D’ailleurs, la rumeur voudrait que les personnes qui portent du bleu sont plus créatives et intelligentes que les autres…
Mais moi, je ne vous ai rien dit. Si ce n’est que pour une rentrée tout en couleurs… vous savez maintenant par où commencer !

dimanche 20 septembre 2015

Comment peindre un mur ? Astuces pratiques

Oui, vous connaissez à peu près les bases pour se lancer dans la peinture intérieure. Mais les astuces qui vous garantirons un travail de pro, c’est tout  de suite.

La préparation de la pièce


Peindre une pièce n’est pas toujours facile sans une bonne préparation au préalable. Une tache de peinture sur un meuble ou sur la moquette peut vite devenir énervante. Et vous aurez beau la nettoyer, ça laissera toujours des séquelles. Alors pensez à suffisamment protéger votre intérieur avant de commencer le travail. L’idéal serait de vider la pièce complètement. Cependant, si vous ne disposez pas d’assez d’espace pour, ôtez la moquette, installez une bâche en plastique sur le sol, déplacez les meubles au milieu de la pièce et recouvrez-les d’une autre bâche ou de vieux draps qui ne vous serviront plus. Pour les prises, si possible, déboîtez-les pour ensuite les repositionner, une fois le travail fini.

Taches de peinture : comment les enlever ?


Si par malheur une tache a quand même réussi à atterrir sur un de vos précieux meubles, ne vous affolez pas, mais ne perdez pas de temps non plus. Si c’est de la peinture glycéro, retirez aussitôt la tache au racleur ou  au couteau, puis passez-y un coup de chiffon avec du white spirit. Par contre si vous utilisez de la peinture acrylique, raclez puis frottez à l’aide d’eau froide savonneuse et d’une brosse à ongles. Si la peinture a pris le temps de sécher, tamponner la tache avec de l’alcool à brûler sur un chiffon.

Recommandations supplémentaires



Pour avoir un résultat impeccable, il est crucial de bien préparer son support avec d’étaler la peinture, et surtout, de bien choisir son matériel et sa peinture. Testez les couleurs dans votre intérieur à l’aide de simulateurs et de nuanciers virtuels afin de ne pas être déçu quand la peinture sera posée.
Il faut aussi savoir que les conditions atmosphériques influent grandement sur la performance de votre peinture. Par exemple, à basses températures et à fort taux d’humidité, la peinture s’applique difficilement et prendra plus de temps pour sécher. Au contraire, en cas de température trop élevée (30 °C et plus), la peinture séchera beaucoup trop vite, ce qui diminuera la durabilité du film.

Et dernier point, l’odeur de la peinture est très forte, voire nocive. C’est pourquoi il est toujours recommandé au reste du foyer, le temps que la peinture sèche, de rester à l’écart.

Radiateur électrique : quels sont ses avantages ?

Vous souhaitez avoir des renseignements précis sur le fonctionnement des radiateurs électriques ? Voici quelques éléments qui vous aideront à comprendre leurs caractéristiques et à choisir l’équipement le mieux adapté à vos besoins.

Radiateur électrique : comment a-t-il évolué ?


Dans les années 70, lorsque le radiateur électrique fait son apparition sur le marché du chauffage, il constitue une véritable révolution. Beaucoup moins contraignant que les systèmes de chauffage existants, il séduit les foyers français en leur offrant une véritable liberté : il n’est plus nécessaire de s’approvisionner en fioul, et les radiateurs électriques s’allument très simplement ! En plus, il coûte moins cher à installer et évite les gros travaux. Il a tout pour plaire ! Les foyers français s’équipent donc massivement de radiateurs électriques. Mais les nombreux avantages de ce nouveau mode de chauffage sont rapidement ternis par deux défauts majeurs : les radiateurs électriques consomment beaucoup d’énergie et le confort qu’ils procurent n’est pas aussi satisfaisant que celui que procurent les systèmes de chauffage central. Heureusement, le radiateur électrique a continué à évoluer. Pour en savoir plus sur le radiateur électrique, visitez cette page.

Quels sont les avantages du radiateur à inertie ?


Aujourd’hui, il existe un type de radiateur électrique très perfectionné : le radiateur à inertie. Grâce à sa technologie très avancée, il répond à toutes les exigences actuelles en termes de confort et d’efficacité. Il existe de nombreux modèles de radiateurs à inertie, mais ils fonctionnent tous de la même manière : un cœur de chauffe accumule la chaleur et la diffuse ensuite lentement, ce qui permet une répartition homogène de la chaleur dans les pièces à chauffer. L’accumulation permet également de faire des économies puisque même éteint, le radiateur à inertie continue de chauffer. Il est donc aussi simple à installer et à utiliser que les premiers radiateurs électriques, mais il consomme beaucoup moins d’énergie et procure un confort thermique exceptionnel. Pour en savoir plus sur le radiateur à inertie, cliquez ici.

Radiateur électrique et domotique

 Les apports de la domotique permettent d’optimiser davantage encore l’utilisation des radiateurs électriques. Accompagnés d’équipements domotiques performants, les radiateurs peuvent être programmés pour répondre précisément aux besoins de leurs utilisateurs. En ne chauffant que lorsque c’est nécessaire, ils permettent de faire des économies d’énergie.
Pour en savoir plus sur les radiateurs électriques, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

vendredi 21 août 2015

Quelles plantes aquatiques choisir pour votre jardin


Les plantes aquatiques permettent d’embellir les bassins d’eaux. Pour vous aider à faire le bon choix, voici les plantes incontournables que vous pourrez choisir selon vos envies et vos besoins.

Quelles plantes aquatiques choisir pour votre jardin :

Avoir un bassin d’eau dans son jardin permet de mettre en valeur son extérieur. En effet, les bassins d’eaux constituent une décoration aquatique des plus charmantes, elles peuvent être une fontaine ou encore des jets d’eau. De plus, les plantes aquatiques permettent d’équilibrer les bassins d’eaux. Pour une harmonisation réussie et selon l’effet décoratif recherché, voici les plantes qui peuvent être adaptées dans les bassins d’eaux. Selon les plantes, elles sont plantées directement en profondeur ou à la surface. En effet, la plantation des plantes aquatiques se différencie par rapport à la profondeur de l’eau. En premier lieu, il y a les plantes de berges, elles sont très décoratives et servent d’abri à de nombreux poissons et des autres êtres aquatiques, parmi les plantes de berges, il y a les iris versicolor, la reine des prés… Ensuite, il y a les plantes oxygénantes qui sont entièrement immergées et qui participent à l’épuration de l’eau. Comme exemple de plante oxygénante, il y a l’hippuris vulgaris, l’hydrocotile vulgaris…Enfin, il y a les plantes flottantes qui flottent à la surface et qui sont très appréciées par sa floraison abondante. Les jacinthes d’eau, les châtaignes d’eau en font parties des plantes flottantes les plus répandues. Les nénuphars font partie des plantes incontournables dans un bassin d’eau.

Les différents types de plantes aquatiques :

Les plantes aquatiques permettent de redonner vie à un étang et de contribuer à l’oxygénation de l’eau. Par ailleurs, elles apportent une touche de décoration zen et agréable. Elles sont regroupées en différentes catégories, il y a les plantes de marais, les plantes flottantes, les plantes oxygénantes, les nénuphars et les plantes de rives. Les plantes de marais sont celles qui sont les plantes à feuillages décoratives. On les aime pour leur floraison et ses diverses formes. Les racines de ces plantes ont la particularité de servir de support pour les bactéries bénéfiques. Comme exemple de plante de marais, il y a les iris jaunes et les acores. Les plantes oxygénantes sont les meilleurs moyens pour combattre les algues, de plus elles rendent l’eau plus claire grâce à ses effets épuratrice. Elles vivent en profondeur de l’eau. Ces plantes sont le refuge des poissons et des autres êtres aquatiques. Les cornifles épineux et les hipuris vulgaris sont quelques exemples de plante oxygénante. Les plantes flottantes flottent à la surface, elles ont des feuillages très longs qui sont connectés à de longues tiges, les nénuphars en font partie. Les nénuphars sont très appréciés en raison de leur floraison et leur diverse couleur. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez cliquer sur ce site.

mardi 14 juillet 2015

Le projet de construction de maison contemporaine pas à pas

Qui ne rêve pas de construire sa propre maison ? Aujourd’hui, les occasions et opportunités de réaliser de tels rêves sont de plus en plus nombreuses. La baisse de taux des prêts immobiliers et les nombreuses offres alléchantes de construction clé en main offrent en effet la possibilité de se lancer plus facilement dans un projet de construction d’une maison individuelle.

Les maisons contemporaines ont aujourd’hui la cote. Elles représentent en effet un excellent compromis entre confort, esthétique et économie d’énergie. D’ailleurs, les constructeurs sont de plus en plus nombreux à proposer des offres et contrats de construction de maison contemporaine intéressants. Mais quelles sont les principales étapes d’un projet de construction de maison contemporaine ?

L’acquisition terrain : première étape d’un projet de construction d’une maison 


Le choix et l’acquisition du terrain comptent parmi les premières étapes de construction d’une maison contemporaine. Il est indispensable d’acquérir un terrain constructible afin de garantir des fondations solides et de qualité. Sinon, il est conseillé de choisir un terrain en fonction de certaines caractéristiques telles que l'orientation, l'exposition, la vue, la faune et la flore, les dimensions, la pente, la nature du sol, l'accès, la voie publique… La prise en compte de ces différents détails permettra de construire une maison parfaitement bien adaptée, et de se préserver par la même occasion des mauvaises surprises concernant le chantier.

Outre l’acquisition du terrain, il existe également d’autres étapes indispensables à un projet de construction d’une maison contemporaine. À savoir : l’établissement d’un plan financier, l’élaboration d’un plan de construction, le choix du constructeur ainsi que les formalités administratives.

Combien coûte le projet de construction d’une maison contemporaine ? 

Les prix pratiqués pour la construction d’une maison varient généralement en fonction du constructeur. Mais le coût global d’un projet de construction est surtout influencé par 5 facteurs principaux :

•    Le prix du terrain qui représente à lui seul un tiers du coût total. D’ailleurs, le coût exact d'une maison contemporaine ne peut être établi que sur devis précis par rapport au terrain ;

•    Le type de construction, la structure et le choix des matériaux qui représente 60% du budget total, coût des matériaux et le coût de la main-d’œuvre compris ;

•    Les finitions qui peuvent faire exploser le prix au mètre carré ;

•    La TVA et taxes diverses et les frais annexes (ex : honoraires de l’architecte, frais de notaire, frais d’assurance, intérêts du crédit immobilier, raccordement du terrain aux services d’eau, de téléphone, d’électricité, d’eaux usées…).

vendredi 3 juillet 2015

Comment optimiser l’entrée de sa maison ?

L’entrée d’une maison est souvent négligée en termes de décoration, pourtant, c’est l’un des compartiments les plus essentiels pour impressionner les visiteurs. Remarquez auprès des grands hôtels, dès l’accueil, vous êtes reçu au sein d’un cadre tout à fait design et esthétique, de manière à ce que vous puissiez déjà imaginer toute la beauté du reste du bâtiment. Alors, pourquoi ne pas offrir le même concept pour votre maison, histoire d’offrir une bonne impression de votre intérieur à première vue. Il existe plusieurs possibilités prenantes pour vous permettre de bien aménager votre intérieur, pour bien évoquer la convivialité à vos visiteurs. Cependant, pour gérer ce travail, il vous faudra déjà commencer par considérer certains éléments nécessaires, pour bien choisir le style à offrir à cette entrée, et tous ses composants.

Un aménagement plus ou moins particulier


Il existe plusieurs manières de personnaliser son entrée, que parfois, on peut facilement se perdre sur le choix. Toutefois, n’oubliez pas qu’un bon choix sur cette décoration, vous permettra d’appréhender davantage, un style de décoration unique pour votre intérieur. Donc, pour ne pas prendre à la légère cette opération, vous pouvez aussi décider de vous faire assister par un architecte d'intérieur pour bien maitriser ce projet. Celui-ci sera une garantie supplémentaire pour assurer une réussite optimale de l’aménagement de votre entrée.

Cet aménagement s’orientera en fonction de l’espace et le volume de ce compartiment. Il y a des entrées qui ont du mal à privilégier de la lumière naturelle, à défaut d’exposition. De ce fait, pour offrir plus de luminosité à ce dernier, pensez à installer des spots au plafond. Notez que la puissance de ces derniers variera également en fonction du degré de luminosité que vous souhaitez obtenir. Pour accroitre davantage cet éclairage, optez également pour des couleurs claires sur les murs.
Pour appréhender une apparence beaucoup plus luxueuse, vous pouvez aussi travailler le sol, soit en y installant une moquette, de l’entrée et en longeant sur le couloir. Sinon, pour optimiser encore plus cette luminosité, optez également pour un sol en béton poli, de préférence, de couleur claire, pour refléter davantage, les spots au plafond.

Jouer sur l’espace avec différentes méthodes


Si votre entrée semble être plus spacieuse, vous pouvez aussi prévoir l’installation de certains meubles et accessoires, souvent indispensables, dès que vous entrez chez-vous, comme les tringles pour y mettre vos vestes, manteaux et imperméables. Cependant, veillez aussi à choisir ces composants, selon décor que vous avez choisit pour votre entrée.

Pour les entrées à petite espace, vous pouvez aussi choisir d’y installer un grand miroir pour jouer sur les effets visuels, dans le but d’agrandir cet espace, par le doublage en miroir, ou encore, optez pour des couleurs en deux tons pour accroitre cet effet.

jeudi 2 juillet 2015

Préparer son jardin pour l’été

Pour se sentir bien chez soi, la décoration et le choix du mobilier jouent un rôle clé. Les magazines et les émissions dédiés à la déco nous incitent de plus en plus à soigner notre intérieur. Mais quand est-il de notre extérieur ? Avec l’arrivée des beaux jours, nous passons le plus clair de notre temps dans notre jardin. Voici quelques conseils afin de bien le préparer pour l’été.

Aménager votre potager


Pour commencer, il faut nettoyer son jardin :
  • tondre la pelouse
  • enlever les mauvaises herbes et la mousse entre les pavés de la terrasse
  • couper les branches des rosiers qui dépassent
  • etc.
Cela permet de mieux visualiser l’espace et d’imaginer la façon dont on souhaite l’aménager.
Pour que le jardin prenne vie, vous pouvez créer un potager en délimitant une zone à l’aide de bordures à planter. Il en existe de toutes les sortes et pour tous les goûts : bois, plastique, pierre… Cet espace sera divisé en petites parcelles pour semer vos graines. N’hésitez pas à créer des allées entre les parcelles pour mieux circuler.
En juillet, vous pourrez semer des carottes, des choux, de la salade, des radis… planter des tomates, des poireaux, des courgettes… Mais aussi des fleurs et des plantes, demandant moins d’entretien au quotidien, pour colorer et égayer votre jardin.

Aménager votre salon de jardin


Lorsque le jardin est propre et fleuri, tout réside dans le choix du mobilier. Devant être à la fois pratique et esthétique, des chaises et une table pliantes prendront peu de place dans votre garage l’hiver. Des meubles en bois apporteront de la douceur et pour créer une ambiance cosy, vous pouvez installer un salon dans votre jardin avec des transats et une table basse.
L’aménagement de votre jardin réside également dans le choix des accessoires, des matières et des couleurs. Optez pour des coussins et une nappe en lin, dans les tons marron, beige et bleu, rappelant les couleurs de la nature (le blanc est déconseillé car il reflète les rayons du soleil).
Le soir, éclairez votre jardin avec des petites lanternes accrochées dans les arbres ou plantées dans le gazon pour une ambiance zen et apaisante.
Vous voilà prêt à profiter pleinement de votre jardin jusqu’à l’arrivée du printemps !

mardi 9 juin 2015

Acheter son premier domicile : 3 conseils importants

L’achat d’une première propriété ou copropriété est un évènement majeur dans une vie. C'est pourquoi il vaut mieux ne pas se lancer dans le vide et savoir où l’on pose les pieds. Il y a beaucoup de choses à connaître pour acquérir une maison, notamment soi-même afin de déterminer ses priorités. Voici donc trois choses à faire lorsqu’on souhaite devenir propriétaire.

Faire ses devoirs

Il est important de se renseignersur divers aspects en ce qui concerne l’acquisition d’une propriété. Il vaut donc mieux tenir compte de la situation économique, du prix moyen du type de propriété convoité ainsi que du budget dont on dispose, tant pour la mise de fonds que pour les versements hypothécaires.
Afin que l’ensemble des démarches se déroule correctement, les nouveaux acheteurs doivent également s’entourer de personnes fiables. Il est donc primordial de choisir avec soin un agent d’immeuble, un notaire, un inspecteur en bâtiment et même un conseiller financier. Il en va de même pour l’entrepreneur lorsqu’il s’agit de faire construire une maison neuve.
Il est également impératif d’établir toute la liste de ses besoins et priorités avant d’entreprendre les recherches. En effet, ces dernières seront plus simples si l’on sait quel type d’habitation l’on cherche et dans quel secteur, par exemple.

Savoir faire des concessions


Il est cependant bien rare que les premiers acheteurs dénichent un domicile qui réponde à tous leurs critères sans exception, étant donné que leur budget est souvent plus limité. Ainsi, il faudra nécessairement faire des concessions en ce qui concerne la liste des désirs et des préférences.
Il faut donc choisir selon ses priorités ou ses besoins les plus essentiels : emplacement, taille, nombre de pièces, terrain, etc. De plus, les maisons qui requièrent quelques travaux de rénovation sont souvent plus abordables que les maisons neuves à vendre qui sont clés en main. Il est donc important d’évaluer la différence de prix entre les deux ainsi que le type de travaux que l’on est prêt à effectuer si nécessaire.

Prendre ses responsabilités


Devenir propriétaire, que ce soit d’une maison unifamiliale ou d’un condo neuf à vendre, exige une grande part d’engagement. En effet, le simple fait de désirer une propriété n’est pas suffisant. Il faut également être prêt mentalement à assumer toutes les responsabilités que cela implique.
Une maison nécessite beaucoup d’entretien et cela ne se fait pas tout seul. De plus, maintenir son domicile en bon état représente plusieurs dépenses supplémentaires auxquelles les nouveaux acheteurs ne pensent pas toujours, surtout la première année, comme l’achat d’une tondeuse. Il y a également les bris inattendus qui peuvent survenir, par exemple dans la plomberie, et qu’il faut veiller à réparer rapidement. C'est le propriétaire qui doit se charger des coûts et même mettre la main à la pâte s’il le faut.
L’acheteur qui est prêt à accepter toutes les obligations liées à l’achat d’une maison, qui prend le temps de faire ses devoirs et qui arrive à discerner ses besoins les plus essentiels de ses désirs secondaires a sans doute tous les outils dont il a besoin pour effectuer l’achat le plus important de sa vie.

Donner une dimension décorative à votre rénovation grâce aux fenêtres pvc

Les fenêtres PVC sont aujourd’hui très en vogue : cela s’explique par leur prix vraiment abordable mais également par leurs nombreux avantages déco. Elles s’avèrent, en effet, idéales pour apporter une dimension décorative à la rénovation d’une maison. Modernes et passe-partout, les fenêtres PVC s’adaptent facilement à n’importe quel style architectural et décoration intérieure.

Fenêtres PVC : idéales pour une rénovation décorative de la maison

Les fenêtres PVC sont les alliées idéales pour faire d’une pierre 2 coups lors de la rénovation d’une maison : remplacer les fenêtres de son domicile tout en y apportant de nouvelles touches décoratives. Les fenêtres confectionnées en PVC présentent en effet de nombreux atouts déco : elles sont disponibles en un large choix de coloris avec des couleurs résistantes qui ne jaunissent et ne se décolorent pas facilement avec le temps (à condition bien sûr d’être toujours bien entretenu !). Ensuite, le PVC offre la possibilité de fabriquer différentes sortes et modèles de fenêtres, offrant ainsi le choix entre de large fenêtres vitrées, des portes-fenêtres, des fenêtres cintrées… et bien d’autres encore ! Et pour des fenêtres uniques et originales, L’idéal est d’opter pour des fenêtres PVC sur-mesure.

Fenêtres PVC : incontournables pour une rénovation thermique de la maison

Ce n’est plus un secret que les fenêtres PVC comptent parmi les modèles de fenêtres les plus isolantes. Elles contribuent en effet à une meilleure isolation thermique de la maison, en empêchant la déperdition de chaleur et d’énergie. Ce qui en fait ainsi des éléments incontournables pour une rénovation thermique de la maison en faveur du développement durable. D’ailleurs, il faut savoir que remplacer les vieilles fenêtres de son domicile par des fenêtres PVC permet de bénéficier du crédit d’impôt 2015 ou CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), à condition qu’il s’agisse de fenêtres de bonne qualité (dotées de vitrage performant par exemple) et que les travaux soient réalisés par des professionnels RGE ou Reconnus Garant de l’Environnement.
Source : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23568.xhtml

Autres raisons qui font des fenêtres PVC un incontournable de la rénovation maison

Les fenêtres PVC comptent parmi les modèles de fenêtres les moins chères. Elles présentent pourtant de nombreux atouts techniques tels que la robustesse, la durabilité et une excellente isolation thermique. Elles sont également reconnues comme très faciles d’installation, ce qui en fait de parfaits alliés pour une rénovation simple et rapide des fenêtres de la maison. Les fenêtres PVC favorisent ainsi une rénovation plus rentable de la maison. Mais ce n’est pas tout ! Elles contribuent également à une maison plus écologique car le PVC est un matériau recyclable, qui ne présente aucun danger pour l’environnement et le développement durable.
Trouver ici plus de détails sur les vertus des fenêtres PVC.

lundi 18 mai 2015

Tout savoir sur la porte blindée

Faisant partie des dispositifs les plus utilisés en matière de sécurité, autant dans les environnements professionnels que privés, la porte blindée présente de nombreux avantages. Outre le volet sécuritaire, la porte blindée peut servir également dans d’autres applications. Pour bénéficier des avantages de la porte blindée, il faut que celle-ci soit installée comme il se doit. Mais avant, que désigne-t-on par le terme porte blindée

Qu’appelle-t-on une porte blindée ?

Est désignée comme porte blindée, un dispositif d’entrée qui est pourvu d’un blindage qui lui donne des facultés de résistance, ainsi que des fonctionnalités dont ne dispose pas une porte classique. Il existe une large variété de dispositif de blindage. Une porte peut être blindée avec du titane, de la fibre de verre, de différents alliages de métaux ou du plomb. Le choix du blindage est fonction des objectifs recherchés ainsi que des applications souhaitées et des avantages attendus de la part de la porte.Il existe des normes françaises et européennes qui permettent de classifier les différents types de porte blindées, mais aussi qui stratifient le niveau de sécurité ainsi que les applications qu’elles permettent de satisfaire.

Les différentes avantages et objectifs d’un blindage de porte

Le blindage de porte est effectué généralement pour des objectifs sécuritaires. Lorsqu’il s’agit de juste réguler les entrées et sorties, un simple blindage en aluminium ou en plomb est suffisant. Mais quand des besoins plus importants sont à combler, tels que l’épreuve des balles, il faut choisir des blindages plus étoffés, comme certains alliages spécifiques ou du verre renforcé. D’autre part, le blindage de porte est utilisé aussi pour des besoins d’isolation. En effet, une porte blindée avec les ressources appropriée peut garantir une meilleure isolation phonique ou thermique à un espace précis.

Comment bien installer une porte blindée ?

Une installation adéquate de porte blindée dépend du choix appropriée du dispositif du blindage, mais aussi des compétences techniques et le niveau de qualité des travaux du serrurier qui va procéder à son installation. La meilleure manière est de choisir un serrurier à Paris 16 certifié dans l’installation de porte blindée, qui puisse justifier d’une expérience et d’une expertise, toutes vérifiables.

mardi 28 avril 2015

Tout savoir sur l'assurance habitation

 
À travers la souscription d’une assurance habitation, les experts voient une solution efficace pour valoriser et pour préserver le patrimoine. Nouveau propriétaire, trouvez l’essentiel sur l’assurance habitation.

Cerner les différentes couvertures

Une assurance habitation est indispensable afin de protéger son logement. Mais, il est parfois difficile pour un profane de se retrouver surtout en matière de couverture. En fonction du contrat d’assurance souscrit, il existe une large gamme de garanties. Mais, en principe, cette gamme d’assurance couvre les dommages que l'habitation et autres dépendances ainsi que les biens qui s’y trouvent à l’intérieur. Toutefois, il est aussi possible d’élargir la police d’assurance à d’autres garanties contre la garantie vol, incendie et dégât des eaux.

Comprendre l’assurance habitation en cas de location ou de sous-location

Durant la durée de la location, le locataire est tenu de souscrire à une assurance habitation. Toutefois, cette obligation est uniquement valable pour les locataires ayant loué un logement nu. Ainsi, la règle ne s’applique pas à la location meublée et aux locations vacances. Lorsqu’on est en location, il est pratique de souscrire à une assurance multirisque habitation afin de profiter d’une protection plus complète.Notons, par ailleurs, qu’il est interdit au propriétaire d’imposer au locataire un contrat d’assurance qu'il a choisi. En effet, le locataire est libre de choisir lui-même l’assurancedont il a besoin selon la loi ALUR.
En sous-location, le locataire doit inscrire une clause obligeant le sous-locataire à assurer la partie du domaine dont il occupe. Deux garanties sont rattachées à l’assurance habitation : l’un se rapporte aux dégâts subits par l’habitation assurée et l’autre aux dégâts supportés par les autres logements à proximité.

Connaitre les points de vigilance


Avant de signer un contrat d’assurance habitation, deux points importants doivent retenir l’attention de l’assuré. D’un côté, il y a les franchises. Celles-ci se réfèrent à un montant limite appliqué lors du remboursement des biens assurés. Le solde restant sera donc pris en charge par l’assuré. Ainsi, si la franchise est supérieure aux valeurs des travaux, alors, l’assuré ne sera donc pas indemnisé. De l’autre côté, nous avons les exclusions qui ne sont pas couvertes par l’assurance habitation. C’est le cas notamment lorsque le sinistre a été occasionné par un fait volontaire de l’assuré. Pour avoir une meilleure appréciation des exclusions, vous trouverez un petit guide dans le site.

mercredi 8 avril 2015

Les avantages d'avoir une alarme maison sans fil

Aujourd’hui, l’insécurité est telle qu’il est devenu indispensable de se protéger de toutes les manières possibles contre les cambriolages. Concrètement, pourquoi s’équiper d’une alarme maison sans fil ?

L’alarme maison : une fonction dissuasive

Avoir un système d’alarme maison chez soi est très important, car cela tend à dissuader les cambrioleurs lorsqu’ils planifient leur méfait. En effet, il faut savoir que les malfaiteurs tiennent à agir en toute tranquilité pour ne pas être pris en flagrant délit. Forcément,  un système d’alarme maison ne leur facilite pas la tâche, bien au contraire. Par exemple, ils sont beaucoup plus hésitants  en voyant une caméra de surveillance braquée sur l’entrée principale ou encore une sirène flash sur la façade de la maison. Ainsi, 95 % des cambrioleurs rebroussent chemin lorsqu’ils s’aperçoivent que leur cible est protégée par une alarme de maison.

L’installation d’une alarme maison est à la portée de tous

Autrefois, les systèmes d’alarme étaient inaccessibles au grand public parce qu’il fallait engager un installateur pour brancher l’alarme et la configurer comme il se doit. Aujourd’hui, le développement de la technologie fait qu’il est devenu possible d’installer soi-même son alarme maison, à condition qu’il s’agisse d’une alarme sans fil. En effet, l’opération consiste uniquement à fixer la centrale d’alarme à un endroit bien dégagé, et elle communique ensuite automatiquement avec les différents détecteurs au sein de la maison via une connexion radio sans fil et sécurisée. Même en cas de déménagement, le caractère plug and play de l’alarme permet une désinstallation et une réinstallation rapide et simple.

L’alarme maison sans fil est devenue un système abordable

Aujourd’hui, l’alarme de maison sans fil s’est tellement démocratisée que presque tous les ménages peuvent s’en équiper, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. En effet, il s’agit de systèmes d’alarme ne nécessitant aucun abonnement et pour lesquels l’investissement se limite à l’acquisition du matériel nécessaire à savoir la centrale d’alarme sans fil ainsi que les divers détecteurs de présence, d’ouverture, etc. D’ailleurs, il est tout à fait possible de trouver des alarmes sans fil à quelques centaines d’euros.

Une présence à tout moment

Il est totalement faux de penser qu’une alarme maison n’est plus aussi efficace lorsqu’il n’y a personne dans l’habitation. En effet, la plupart des systèmes sont dotés d’un transmetteur GSM, qui prévient les propriétaires dès lors qu’un problème est détecté, en même temps que l’alarme se déclenche.

jeudi 19 mars 2015

Bâtir votre maison à votre image!

Il y a une grande différence entre une simple maison et votre chez-soi. Lorsque vous prenez la peine d’investir des milliers de dollars pour être propriétaire d'une habitation, pourquoi ne pas y mettre le temps et l’énergie nécessaires pour en faire un havre de paix où vous vous retrouverez chaque jour?
Construire votre maison à votre image peut paraître compliqué, mais il existe plusieurs moyens d’y arriver. Prenez d’abord le temps d’explorer les options et de déterminer ce qui vous plaît et ce qui vous déplaît. Ayez en tête le nombre de pièces que vous voulez, leur fonction, leurs caractéristiques et les matériaux que vous aimeriez utiliser pour créer votre décor de rêve. Vous saurez ensuite quelle approche privilégier.

Faire vos propres plans

La méthode la plus intuitive est d’élaborer votre propre plan à l’aide d’un architecte ou d’un technicien en architecture. Vous avez alors carte blanche pour décider de toutes les caractéristiques de votre maison : nombre de pièces, superficie, orientation, choix du terrain, nombre d’étages, matériaux utilisés, etc. Vos seules restrictions seront en fonction du règlement municipal et de votre budget.
Une fois les plans dessinés et approuvés, vous pourrez alors confier les travaux à un entrepreneur général ou alors choisir une formule en autoconstruction, si vous êtes habile et que vous connaissez bien le domaine du bâtiment.

Maison préusinée sur mesure

Une autre approche consiste à choisir une maison préusinée. La plupart des compagnies qui se spécialisent dans ce type de construction offrent un nombre impressionnant de modèles que vous pouvez modifier.
Certaines compagnies offrent même un service sur mesure en construisant en usine la maison que vous avez conçue. Évidemment, certaines restrictions doivent être prises en considération pour que le travail puisse se faire efficacement (taille des modules, mode d’assemblage, etc.), mais la plupart des entreprises qui œuvrent dans ce domaine offrent des solutions flexibles. Le choix d’une maison préusinée est souvent une solution plus abordable et plus rapide.

Les nouveaux développements

Même en achetant une propriété parmi les maisons neuves à vendre dans un nouveau développement, il est souvent possible de personnaliser votre habitation. Il existe généralement de nombreux projets qui offrent une grande variété de choix de modèles. Vous pouvez ensuite choisir les matériaux de finition et les couleurs.
Dans certains cas, tout dépendant du promoteur, il est même possible de faire modifier la configuration intérieure, d’ajouter ou de retirer un garage, ou de changer le nombre de pièces.

Aménagement paysager

Cet aspect est parfois négligé, mais votre mode de vie est influencé par l'aménagement de votre terrain. Les activités que vous pratiquerez chez vous, hiver comme été, dépendront des installations disponibles sur votre terrain. Avez-vous prévu une installation de piscine, de solarium, de spa? Avez-vous réservé une parcelle de terrain pour y cultiver un jardin? Avez-vous prévu un espace repas pour recevoir vos amis autour du barbecue? En prenant le temps de visualiser le mode de vie que vous souhaitez adopter, vous serez en mesure de construire la maison qui vous convient.

mardi 24 février 2015

Tout savoir sur l'assurance de prêt

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier mais vous ne souhaitez pas assurer votre achat ? Certes, la loi n’oblige pas formellement la souscription d’une assurance de prêt immobilier, mais dans la pratique, toutes les banques l’imposent. Cette assurance parfois mal comprise protège pourtant les intérêts de l'établissement bancaire mais aussi les vôtres. Détaillons son fonctionnement.

Comment fonctionne l’assurance de prêt immobilier ?


Lorsque vous effectuez une demande de prêt immobilier auprès de votre banque, cette dernière vous demande alors de souscrire à une assurance emprunteur. Elle peut être conclue auprès de la banque ou d’un organisme d’assurance tiers (la délégation d’assurance). Cette assurance permet une protection en cas d’incidents de la vie.
  • C’est le cas notamment en cas d’accident ou de maladie. Si vous êtes en incapacité temporaire (ITT) ou permanente (IPT) de travailler, alors l’assurance se charge de rembourser pour vous tout ou partie des mensualités.
  • Si un décès survient, alors l’assurance rembourse le montant du prêt restant à payer. Le conjoint survivant ou les proches n’ont pas à prendre à leur charge le remboursement du prêt.
Concrètement, cette assurance de prêt immobilier est réglée tous les mois, et intégrée au crédit souscrit pour l’acquisition du bien (appartement ou maison). La prime à régler est fonction du montant du prêt octroyé, mais aussi du nombre de personnes couvertes par l’assurance, ou encore de l’état de santé et du taux de couverture désiré. Exemple, pour un couple qui choisit une couverture à 100% pour chacun.Alors en cas de décès ou d’invalidité de l’un d’eux, le remboursement total du prêt sera pris en charge. Ce ne sera pas le cas pour une couverture à 50%.

 Les cas particuliers de l’assurance de prêt immobilier


Maintenant que vous connaissez la théorie, intéressons-nous aux exceptions. Il arrive en effet parfois que les banques, ou les organismes d’assurance, refusent de couvrir le prêt, ou appliquent une surprime. C’est le cas notamment en cas de risque aggravé de santé (longue maladie, sujet à risque) mais aussi si votre taux d’endettement est trop élevé. Comment faire ?

Si l’assurance de prêt immobilier est refusée pour un motif de santé, alors la convention AERAS s’appliquera de fait. Dès qu’un risque aggravé de santé est identifié et que les conditions standards du contrat ne sont pas appliquées (surprime), alors une analyse plus détaillée est commandée pour vous permettre d’emprunter avec une solution optimale. Vous avez aussi la liberté de consulter un autre établissement, et notamment des organismes spécialisés, qui proposent des contrats sur-mesure. Toutes les informations sur l’assurance emprunteur en cas de maladies graves sur assfi.fr/assurance-prêt-maladie
Si c’est la situation financière qui pose problème, alors il faut clarifier les choses. Un regroupement de crédits peut être nécessaire, ou un travail de fond pour retrouver les chemins de la solvabilité.

mardi 10 février 2015

La construction de patio : à prévoir pour cet été

Lorsqu’il fait froid, qu’il neige, on n’a qu’une hâte c’est que l’été arrive vite. Ce n’est pas encore le cas mais vous pouvez mettre à profitces longs mois d’hiver pour penser à la construction de patio à Montréal. Rien que de vous imaginer confortablement installé dans un patio en bois, vous êtes réchauffé de quelques degrés !

Quelle construction de patio à Montréal choisir ?

Là est la question. Il existe un grand choix de modèles de patios en bois mais tous ne sont pas forcément adaptés à vos besoins.
Votre patio en bois doit avant tout correspondre à votre style de vie, vos envies, vos goûts, l’agencement de votre jardin ou de votre cour extérieure et bien sûr à votre budget.
Si vous possédez une piscine, vous pouvez opter pour un patio en bois avec piscine. Vous pouvez également choisir un patio à deux étages, surélevé ou avec un spa. Le choix des modèles et des agencements est vaste.

Pensez à l’aménagement de votre patio en bois

Profitez de l’hiver pour penser tranquillement à l’aménagement de votre construction de patio à Montréal. Votre patio doit être aménagé comme une véritable pièce de la maison et il doit être pensé selon vos besoins. Par exemple, si vous avez l’habitude de recevoir du monde les soirs d’été, pourquoi ne pas prévoir un coin cuisine ? Cela vous évitera des allers retours jusqu’à chez vous et vous pouvez préparer vos repas en étant prés de vos amis. Le coin barbecue est quant à lui très tendance. Les soirées grillades dans un patio en bois sont très appréciées l’été.
Lorsqu’il fait chaud, on aime profiter de la fraîcheur du soir pour lire ou simplement se détendre après une journée au travail. Lors de la construction de patio à Montréal, pensez à vous aménager un coin de détente. Cela peut être réalisé par l’installation d’une nacelle avec pied, d’un hamac ou tout simplement des chaises longues très confortables.
Pensez également au design de votre patio. Des clôtures en verre trempé seront tendances et vous permettront de voir votre jardin depuis la construction de patio. Pour les soirées trop fraîches, vous pouvez opter pour un chauffage rayonnant. Sécuritaire et pratique, vous serez au chaud toute l’année ou presque !
Il existe une large gamme de patio en bois et de construction de patio à Montréal à réaliser. Chacun trouvera le modèle qu’il lui faut et l’aménagera selon ses goûts pour en faire un vrai nid douillet !

Quels éléments choisir pour la déco de votre véranda ?

Vous avez une véranda vide et vous avez envie de l'égayer? Rien de mieux pour cela qu’une déco unique pour la rendre agréable et spacieuse. Pour ce faire, il est indispensable de choisir les meilleurs éléments pour donner à cet espace une touche branchée et design.

Les accessoires décoratifs idéaux pour la véranda

Tout dépend de la taille de la maison. Dans le cas où vous décidez d’opter pour une véranda à but de détente, il ne faut pas oublier de mettre des mobiliers de jardins. Vous pouvez également y emmener un canapé ou une table basse selon vos goûts. Choisissez-les de préférence en bois pour respecter le côté naturel et augmenter l'originalité. La couleur dépendra par la suite de votre propre choix et de la couleur de la maison. Il est également nécessaire de végétaliser la pièce. Certains préconisent l'usage de plantes vertes en pot contenant des billes d'argile pour enjoliver leur véranda. Il y a ceux qui gardent une partie de terre afin de pouvoir planter au sol. Certains voient grand et vont même jusqu'à installer une piscine dans leur véranda ou en faire office de salle à manger.

Le choix des matériaux aux alentours

Une véranda ne sera jamais aussi belle qu'avec un vitrage totalement transparent. Non seulement, celui-ci permettra de faire entrer la lumière pour les plantes mais il répandra un éclairage naturel dans la pièce. Les enfants comme les adultes pourront profiter de cette extension de la maison. Si vous désirez opter pour des plantes non encombrantes, les boules de buis sont les plus idéales. Elles rappellent les jardins typiquement européens et sont très faciles à entretenir. Si possible, utilisez un parquet en bois et non en marbre pour la véranda. Même dans un style contemporain, la véranda est une pièce intemporelle dont vous pourrez choisir aisément la décoration de vos rêves. Pour l'aménagement, il est conseillé de demander conseil à un professionnel Non seulement celui-ci pourra réaliser un devis sur les travaux mais il pourra adapter les contraintes liées à la maison à la réalisation de vos projets de plantes et autres décorations. Vous avez aussi la possibilité d’égayer votre véranda avec un habillage des murs en lambris ou autres matériaux. Vous pouvez également opter pour des poignées de toutes sortes pour l'ouverture de la pièce. Du classique jusqu'aux plus colorées, encore une fois, le choix final ne dépend que de vous.

vendredi 6 février 2015

Les ennemis de vos charpentes

Votre maison présente des poutres apparentes sous la toiture. Cela vous indique que vous avez une charpente en bois. Il convient donc de l’entretenir régulièrement. Insectes et larves xylophages sont en effet les pires ennemis de vos charpentes en bois, en plus des champignons lignivores.

Les insectes mangeurs de bois

Il existe plusieurs sortes d’insectes qui s’attaquent au bois de charpente.
  • Le capricorne des maisons s’attaque au bois résineux (pins, conifères), sa galerie est visible à la surface
  • La vrillette est attirée par les bois de feuillus, les poutres qu’elle attaque sont vermoulues
  • L’hesperophane attaque les bois dans l’aubier
  • Le lyctus est attiré par les bois de feuillus, il déverse des sciures en creusant ses galeries
  • Les termites vivent en colonie. Elles attaquent le bois sans laisser de traces en surface
Sans intervention, les poutres deviennent creuses ou vermoulues, et la charpente risque de s’effondrer. Cela représente un réel danger pour la maison et ses occupants.

Les champignons abîmant le bois

Ils sont aussi nombreux et redoutables. Les endroits mal aérés, sombres et humides, favorisent particulièrement leur apparition. Ce sont notamment :
  • La mérule
  • Le coniophore des caves
  • Le lenzite des poutres
  • Le polypore des caves

Le traitement des charpentes en bois par un professionnel

En principe, le bois de construction est traité. Cette protection dure en général 10 ans. C’est pour cette raison qu’il est utile d’entretenir les charpentes en bois. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour traiter le bois des charpentes. Tout simplement parce qu’un diagnostic (bûchage) est indispensable pour repérer les parties infectées.
Celles-ci sont brûlées afin de stopper l’extension des insectes ou des champignons. Ensuite, le spécialiste procède à une pulvérisation ou injection du produit protecteur. La pulvérisation s’effectue en surface, à raison de deux couches au moins. Quant à l’injection sous pression, elle a lieu plus en profondeur. Le produit ainsi utilisé est injecté dans des trous sur la charpente.
A titre curatif ou préventif, le traitement du bois est indispensable pour maintenir les charpentes en bon état.

mardi 3 février 2015

Pour un déménagement pas cher faut-il tout faire soit même ?

Vous prévoyez un déménagement à Montréal et vous souhaitez avant tout faire un déménagement pas cher ? Nous allons vous expliquer pourquoi contrairement à ce que l’on pourrait croire, organiser son déménagement soit même n’est peut-être pas la meilleure solution. Vous allez en effet découvrir qu’en fonction du volume que vous souhaitez déménager et des objets que vous allez devoir déplacer, vous gagnerez peut-être de l’argent en faisant appel à une entreprise de déménagement à Montréal.

Un déménagement à prix réduit dépend surtout du volume à déplacer

Si vous souhaitez organiser un déménagement à Montréal pour déplacer les affaires d’une chambre d’étudiant ou d’un petit appartement qui ne comprend que peu d’objets, vous avez bien surtout intérêt à organiser votre déménagement vous-même pour faire un déménagement à moindre prix. Par contre, si vous habitez une grande maison dans laquelle vous avez accumulé un grand nombre d’objets, y compris des objets encombrants et assez fragiles, vous avez au contraire tout intérêt à faire appel à une entreprise spécialisée pour organiser votre déménagement dans la région de Montréal. En effet, entre la location d’un véhicule adapté, du matériel nécessaire pour déplacer des objets lourds en toute sécurité et les amis qu’il va falloir recruter tout en choisissant une date qui conviendra au maximum de personnes, la perte de temps sera importante et le gain d’argent ne sera en définitive pas significatif.

Vous avez du mal à y croire et vous restez persuadé que la meilleure façon d’organiser un déménagement pas cher est de déménager soit même, alors nous vous conseillons de faire le calcul avant de prendre la décision d’organiser votre déménagement à Montréal vous-même. Sachez en effet que la plupart des sociétés de déménagement proposent des évaluations gratuites qui vous permettront de vous faire une idée précise du coût de votre déménagement.

Des professionnels pour protégez vos objets fragiles

La plupart des gens qui souhaitent organiser un déménagement pas cher et qui choisissent d’organiser leur déménagement dans la ville de Montréal eux-mêmes oublient que leurs objets de valeurs ne seront pas protégés en cas de casse. En effet, en choisissant de déménager en utilisant les services d’une entreprise professionnelle, on bénéficie d’une assurance qui couvre la totalité des objets déplacés, ce qui permet d’obtenir une indemnisation en cas de casse. Cet avantage est particulièrement intéressant, si vous possédez des objets fragiles et encombrants qui seront compliqués à déplacer en toute sécurité.

mardi 27 janvier 2015

Comment isoler la toiture de sa maison ?

Mettre en œuvre une isolation thermique performante est essentielle principalement des raisons économiques et écologiques. Quand on isole une maison, il est plus judicieux de commencer par isoler la toiture, pour la simple raison que la toiture représente près du tiers des déperditions de chaleur de la maison.

Quel matériau choisir pour mettre en œuvre une isolation de la  toiture ?

Pour procéder à l’isolation de la toiture, on peut utiliser des isolants traditionnels comme la laine de roche, la laine de verre, le polystyrène ou encore la mousse de polyuréthane, polystyrène. A l’heure où l’on parle de développement durable et de protection de l’environnement, il est préférable, voire souhaitable d’utiliser un isolant écologique ou un écolo-matériau comme les panneaux de laine de bois.

Le panneau de laine de bois ne présente que des avantages dont les principaux sont : tout d’abord son côté naturel, ensuite sa densité. Le panneau de laine de bois est un isolant dense, il ne s’affaisse donc pas dans le temps. Plus un matériau est dense, moins il se tassera dans le temps.

Le troisième avantage du panneau de laine de bois est ses qualités d’isolation. La laine de bois est tout d’abord un isolant thermique, mais aussi un isolant phonique et acoustique. Son plus par rapport aux autres matériaux, c’est qu’il est également un isolant contre la chaleur. Il permet de ne pas faire entrer à l’intérieur la chaleur en été. Bref, le panneau de laine de bois est un isolant d’hiver et un isolant d’été naturel et dense.

Comment procéder à l’isolation d’une toiture traditionnelle avec des panneaux de laine de bois ?

Dans le cas d’une toiture traditionnelle, on est en présence d’une sous toiture avec des chevrons et au dessus un voligeage et une toiture ventilée. Comme la surface à isoler est ventilée, il n’est pas besoin de prévoir une lame d’air. Pour isoler la toiture, on va utiliser des panneaux de lame de bois de 8 cm d’épaisseur.

On commence par mesurer la distance entre les chevrons. Puis on découpe le panneau de laine de bois, en prenant soin d’ajouter 1 ou 2 cm de plus que la mesure entre chevrons. La découpe est facile, pour cela on utilise un couteau ou une scie spéciale isolant. Comme l’isolant est naturel, sans toxicité et non irritant, on n’a besoin d’aucune protection particulière. Néanmoins, si l’on est  allergique à la poussière, le port d’un masque est recommandé.

Une fois le morceau de panneau de laine de bois voulu découpé, on procède à la pose. La mise en place est très simple puisqu’il suffit de coincer le morceau de panneau entre les chevrons en forçant un peu vu qu’il est plus large. De cette façon le panneau tient très bien. Comme un peu de poussière de bois peut tomber, il vaut mieux porter des lunettes de protection pour ne pas s’abimer les yeux. On procède de la même façon jusqu’à ce que toute la surface soit recouverte de panneaux de laine de bois.

Une fois cette première couche d’isolant de 8 cm d’épaisseur mise en place, on a déjà réduit les déperditions de chaleur par le toit, ce qui est un résultat satisfaisant. Mais comme la réglementation prévoit  environ 28 cm d’isolant, on va rajouter une deuxième couche.

Cette deuxième couche va venir en pose croisée sur les chevrons, à cheval sur la première couche pour couvrir les raccords de la première couche.

Pour maintenir les panneaux sur les chevrons, on utilise des vis de 24cm de longueur et une rondelle pour isolant souple, ceci pour éviter que la vis ne traverse le panneau. On cale le panneau de laine de bois puis on le visse dans le chevron. On a bien sûr pris soin de marquer l’axe des chevrons pour être sûr de visser dans les chevrons.  Il faut bien tasser les deux couches d’isolants  entre eux pour éviter une éventuelle lame d’air qui n’apporte rien a cet endroit. Procéder de la même façon pour toute la surface.

Vous trouverez plus d’informations sur l’isolation de la toiture par l’intérieur avec notamment de la laine de bois en regardant ce tutoriel complet : http://www.materiaux-naturels.fr/dossier-ecologie/isolation-toiture/55-isolation-sous-toiture-entre-chevrons-deux-couches-isolant-charpente-traditionnelle.html

mercredi 21 janvier 2015

Un condo est-il plus pratique qu’une maison?

Lorsque vient le temps d’envisager l’achat d’une première propriété, une foule de questions se posent. Il faut définir ses besoins et ses priorités. Selon ce qu’on recherche, la vie en condo peut sembler très pratique ou encore très contraignante. Mais une maison a aussi ses points forts et ses mauvais côtés.

La proximité des services

Les condominiums ont l’avantage d’être souvent érigés dans des quartiers commerciaux ou près de ceux-ci. Les transports collectifs se trouvent également à proximité la plupart du temps, ce qui permet de se déplacer facilement et rapidement.
Dans ce contexte, l’achat d’une voiture devient superflu, ce qui permet de réaliser des économies par rapport à une maison neuve à vendre en banlieue qui obligerait un ménage à se doter d’une voiture, ou même de deux, pour se déplacer quotidiennement.
Il existe même des immeubles où des commodités et des services sont accessibles aux résidents, comme une piscine, une salle de sport ou un dépanneur.

Le coût moins élevé

En moyenne, un condo coûte moins cher qu’une maison, surtout dans le cas d’un projet où les promoteurs offrent souvent de généreux rabais en prévente. Il est donc plus facile d’accéder à la propriété en achetant un condo à Montréal dans le secteur Villeray, par exemple, qu’en choisissant un jumelé sur la Rive-Sud.
L’hypothèque est donc moins importante et les frais d’entretien mensuels sont parfois peu élevés. D’ailleurs, si l’immeuble est bien géré, il n’y aura jamais de frais supplémentaires pour des travaux d’urgence, contrairement à une maison où un propriétaire doit payer pour tout. Les taxes municipales et scolaires sont également moins importantes pour un condo.

Mais moins spacieux

Les unités de condos sont souvent petites, équivalant à des appartements d’une à trois chambres à coucher. Les pièces elles-mêmes peuvent être petites dans certains immeubles. Par conséquent, les espaces de rangement sont réduits et il n’est pas toujours possible d’avoir accès à un espace d’entreposage supplémentaire et sécuritaire.
Même si certains condos sont entourés d’une mince bande de verdure, il n’est pas toujours possible d’avoir accès à un terrain lorsqu’on vit en copropriété. Et même si la plupart des condos offrent des balcons, ceux-ci sont parfois minuscules, ce qui n’invite pas à la détente.

Et moins intime

Vivre en copropriété impose de vivre très près des voisins, l’espace intime de chacun ne se limitant qu’à sa partie privative. En effet, il faut partager les espaces communs et la cohabitation n’est pas toujours facile. Dans certains immeubles, la liste des règlements ne cesse de s’allonger et la cohabitation devient de plus en plus contraignante.
Les odeurs de cuisson ou de tabac peuvent passer d’un appartement à l’autre, ce qui peut être incommodant. Par contre, les unités sont souvent très bien insonorisées. De plus, même si on est chez soi, il faut toujours obtenir la permission des autres copropriétaires avant de modifier son logement.
En somme, il est vrai qu’un condo peut-être pratique pour certaines personnes, mais il s’agit d’un mode de vie qui ne peut pas plaire à tout le monde. L’aspect pratique se définit alors selon des besoins et des goûts individuels.

mardi 20 janvier 2015

L'achat aux enchères consiste-il une bonne opportunité pour acquérir un bien immobilier ?

Actuellement, les enchères immobilières sont de plus en plus prisées car elles représentent un excellent moyen de faire de bonnes affaires. En effet, il est parfaitement possible d’acquérir une habitation ou un terrain aux enchères à un prix très intéressant, et ce sans avoir à passer par l’intermédiaire d’un agent immobilier. Pour plus de sécurité, il faudra cependant faire appel aux services d’un notaire ou d’un avocat spécialisé dans le domaine des enchères.

Les avantages d’acheter un bien immobilier aux enchères

Acheter un bien aux enchères immobilières présente de nombreux avantages intéressants.

La rapidité des ventes ou des procédures d’achat

Aujourd’hui, les délais des transactions sont souvent très longs. Les enchères immobilières, quant à elles,permettent de vendre ou d’acheter un bien immobilier plus rapidement. Il faut en effet savoir qu’en moyenne, 2 à 3 mois suffisent pour finaliser une vente ou une procédure d’achat.

Les transactions transparentes

La majorité des enchères immobilièressont publiques. Les prix sont donc accessibles en toute transparence et sans aucune discrimination possible. Cela signifie que le vendeur n’a pas la possibilité de choisir son acheteur, ni d’augmenter le prix de son bien comme bon lui semble.Une fois l’enchère terminée, le prix final de la vente sera publiée et consultable par tous.

Un prix juste

Une vente immobilière traditionnelle implique souvent une négociation directe entre l’acheteur et le vendeur. Le prix final ne dépendra donc pas seulement du prix du marché mais également du savoir faire commercial des deux parties. Dans le cas d’une enchère immobilière, le prix final est atteint en fonction des différentes offres soumises par les acquéreurs potentiels et sera donc au prix réel du marché au jour de la vente. A savoir que la mise à prix d’un bien est généralement fixée à 30 % en dessous de la valeur d’estimation avant d’atteindre le prix du marché.
Avant de se lancer dans l’achat d’un bien immobilier aux enchères, il faut savoir que toute enchère immobilière doit obligatoirement être portée par un notaire ou un avocat inscrit au Barreau. Il est donc important de faire appel à un avocat ou un notaire pour s’assurer d’acheter aux enchères en toute légalité.
Plus d’informations sur les formalités de vente d’un bien aux enchères sur : http://www.nassyha.com/index.php/domaines-dintervention/vente-aux-encheres.html.