jeudi 31 octobre 2013

Comment poser la ouate de cellulose ?

La ouate de cellulose figure parmi les isolants écologiques les plus performants. Certains propriétaires hésitent toutefois à s'en servir parce qu'ils ne savent pas comment l'appliquer.


Les techniques courantes

Il existe plusieurs techniques permettant de mettre en œuvre l'isolant cellulosique. L'épandage mécanique est pour l’heure le plus adapté si l'on veut appliquer la ouate de cellulose sur une surface plane. Ce procédé consistant à rependre le matériau d'isolation par soufflage on ne peut plus approprié lorsqu'il est question d'isoler le plancher des combles non aménageables. Cette méthode fait appel à un appareil appelé cardeuse-souffleuse. Les spécialistes du métier procèdent également par injection. La matière cellulosique est insufflée sur la partie à isoler à l'aide d'un dispositif pneumatique. Cette technique s'avère très efficace pour recouvrir les zones les plus inaccessibles des parois sans que l'on ait besoin de mettre des joints. Il est possible d'utiliser une autre méthode appelée flocage. Il est ici question d'envoyer de la ouate de cellulose humidifiée dans la structure à isoler. La projection humide est courante pour l'isolation des murs.


La présentation de l'isolant dicte la méthode à utiliser

Le choix de la méthode d'application de la matière cellulosique sera déterminé par l'aspect sous lequel le produit est livré. La ouate de cellulose proposée en vrac est plus intéressante si l'artisan recourt à la technique d'insufflation ou de flocage. Le commerçant vend aussi ce produit vendu sous forme de panneaux plus ou moins malléables, la matière est appliquée sur un support semi-rigide. Les spécialistes de l'isolation préfèrent travailler cet isolant sous cette forme car la matière très flexible se pose facilement. Les techniciens n'auront pas de difficulté à caler la plaque d'isolant entre le plancher et la base d'un mur de séparation.


Des vérifications à faire avant tout travaux

Avant de se lancer dans la mise en œuvre de la matière isolante, l'artisan ou le propriétaire, si celui-ci se charge lui-même des tâches, doit s'assurer que les dispositions en matière de sécurité soient respectées ; il faudra alors vérifier si le plancher en son état actuel est en mesure de supporter le poids du produit d'isolation. Il sera aussi question de contrôler si le support est parfaitement étanche à l'air. Le technicien doit aussi se pencher sur l'état de la structure du logement notamment la charpente parce qu'humidité est l'ennemi numéro un de l'isolant cellulosique. L'artisan doit également tout faire pour éviter que de l'air circule à l'intérieur de l'isolant parce que cela risque de compromettre son efficacité.

L'avantage de la fibre de bois pour l'isolation thermique

Les spécialistes de la construction recommandent davantage aux acquéreurs immobiliers de choisir comme isolant la fibre de bois. Quels sont les intérêts de ce matériau ?


Isolant vert par excellence

La fibre de bois est l'un des isolants durables le plus à la mode du moment. Cette matière est appréciée des professionnels de la construction particulièrement ceux qui affichent une volonté de contribuer à la préservation de l'équilibre environnemental. Étant une matière recyclée, elle est obtenue à partir de la transformation des déchets de bois (des essences résineuses) collectés dans les usines de traitement des produits de la forêt. La production de cette fibre isolante ne nécessite pas l'utilisation de substance chimique. En effet, le bois une fois défibré est humidifié afin d'obtenir une pâte, qui par la suite sera compactée pour obtenir des panneaux. La fibre de bois s'impose comme un isolantnaturel par excellence. Ce matériau cadre bien avec l'esprit d'un logement écologique.


Un pouvoir thermique intéressant

Cet isolant écologique est apprécié par les spécialistes de la construction pour sa qualité thermique. Grâce à sa faible perméabilité calorique évaluée à 0,038 W/m.K s'il l'on pose un panneau ayant une densité de de 55 kilogrammes par mètre cube, ce produit assure une bonne régulation de la température à l'intérieur améliorant le confort des occupants de la maison. La fibre de bois emmagasine la chaleur durant la saison d'hiver alors qu'il préserve la fraicheur de la pièce durant la période où le mercure atteint ses sommets durant l'été. Par ailleurs, les constructeurs recommandent ce produit parce qu'il est très résistant. Non seulement, il est capable de faire face aux agressions et à la pression, ce matériau isolant ayant été ignifugé s'avère aussi résistant en cas d'incendie.

Pour aller plus loin : http://www.monisolationecologique.com/nos-produits/1598-laine-de-bois.html


Un isolant d'une grande polyvalence

Du fait de la multitude de produits isolants disponible sur le marché, le propriétaire d'une maison risque de ne pas s’y retrouver pas lorsqu'il envisage de renforcer le dispositif d'isolation de son bien immobilier et qu'il cherche un isolant efficace répondant à ses besoins. En effet, le matériau à utiliser dépend des besoins et surtout de l'utilisation que l'on veut faire du produit. Ce problème ne se posera pas si la personne qui réalise les travaux opte pour la fibre de bois parce que ce produit convient à tous les usages. Présenté sous forme de panneau, cet isolant assure une bonne isolation pour les parois et les toitures. Cette matière polyvalente peut servir d'isolant aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison. La fibre de bois peut également servir pour isoler les planchers et les dalles.

Trouver un distributeur d'isolants en laine de bois : http://www.les-materiaux-verts.com/isolation-ecologique/isolation-ecologique/isolants-ecologiques-interieur/laine-de-bois-flexible.html

L'importance du textile dans la décoration (Vidéo IKEA)

IKEA: Comment changer l'atmosphère de chambre grâce au textile

Deux designers de IKEA vous expliquent comment changer l’atmosphère  d'une chambre grâce au textile. Le textile permet aussi bien de travailler sur les couleurs mais également au niveau des matières pour faire évoluer l'atmosphère d'une pièce. Démonstration ;)



Les réglementations pour la rénovation

Réaliser des travaux de rénovation revalorise la maison surtout lorsque le projet a une visée énergétique. Pour mener à bien de tels chantiers, le propriétaire doit se conformer à certaines règles bien précises.


Se conformer aux normes énergétiques

Tous les projets de réhabilitation à des fins énergétiques doivent aboutir une conformisation du logement aux dispositions normatives applicables en matière d'énergie. Ces règles sont décrites dans la RT 2012. Ainsi, pour le bien existant, les mesures à prendre en considération sont inscrites dans la RT Existant stipulant que les matériaux utilisés pour les travaux de rénovation répondent à des critères de performance spécifiques. Ces nouvelles réglementations concernent les projets visant à rénover l'enveloppe de la maison dont notamment les parois. Sont également visés les infrastructures prévues pour la fourniture d'eau sanitaire chauffée et le réseau de climatisation. La RT touche aussi les dispositifs de ventilation et d'éclairage. Ces dispositions énumèrent par ailleurs les règles à respecter concernant les installations utilisant des techniques liées à l'exploitation de l'énergie verte.
Pour aller plus loin : http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/textes-de-references.html


Un certificat RT délivré depuis janvier 2013...

Les réglementations applicables aux projets de réhabilitation évoluent et le législateur apporte régulièrement des changements dans certains articles de la RT 2012. Alors, depuis le mois de janvier de cette année, les projets entrepris dans le cadre de la réglementation thermique doivent faire l'objet d'une délivrance d'un CPCRT - Certificat de prise en compte de la réglementation thermique. Ce document est d'une importance capitale pour le propriétaire du logement parce que ce dernier pourra faire valoir son attestation lors de l'estimation de la valeur marchande de son bien. Cette attestation dit tout sur les tâches qui ont été effectuées sur l'habitation. Ce certificat informe sur les caractéristiques des matières premières utilisées pour l'isolation des murs, des toitures et aussi des planchers. Cette pièce apportera également des précisions concernant la performance énergétique de la maison en fournissant un détail sur les dépenses d'énergie nécessaires pour éclairer l'appartement, la quantité d'électricité requis pour réchauffer l'intérieur des pièces.


... pour quels bâtiments ?

Ce certificat est obligatoire pour les biens existants subissant des travaux de rénovation et dont la réalisation requiert pour le propriétaire l'obtention d'une autorisation spécifique. Ce sont les logements offrant une surface dépassant un millier de mètres carrés et dont les coûts de la réhabilitation thermique représentent le quart des fonds investis pour la construction. Cette disposition s'applique également pour les biens faisant l'objet d'une couverture par RT éléments par éléments. Il faut par ailleurs noter que ces règles sont destinées aux bâtiments dont la date de fabrication est antérieure à l'année 1948.

mercredi 30 octobre 2013

Bénéficiez d’une TVA à 7% pour tous vos travaux de rénovation !

Profitez dès maintenant de la TVA à taux réduit qui concerne les propriétaires et les locataires habitant dans une maison construite depuis plus de 10 ans.En effet, si depuis un moment vous souhaitez améliorer les conditions architecturale de votre habitat et votre intérieur de façon générale, sachez que vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit pour peu que vous soyez le locataire ou le propriétaire d’une maison principale ou secondaire dont les travaux de construction ont été achevés depuis au moins dix ans. Cette réduction de la TVA concerne exclusivement les travaux d’entretiens de votre maison, mais aussi de transformation ou d’amélioration de votre habitat et d’aménagement. Pour bénéficier de cette réduction, ces travaux doivent être obligatoirement facturés par une entreprise et le prix comprend non seulement les fournitures dont vous aurez besoin en général mais aussi la main d’œuvre qui viendra faire des travaux chez vous.

Sont aussi éligibles à la réduction de la TVA à7% ceux qui vivent dans des maisons nécessitant des travaux d’urgence pour rendre à la maison un niveau de vie décent, suite à une catastrophe, une effraction ou dans le cas de certains incidents de la vie quotidienne. Cette aide fournie aux domiciles en urgence a pour but d’améliorer le niveau de la qualité de vie ou de la maintenir à un niveau suffisamment convainquant. N’hésitez pas à vous renseigner davantage pour savoir si vous êtes oui ou non éligible à cette réduction bienvenue de la TVA à 7% et réaménager enfin votre intérieur tel que vous l’avez toujours souhaité pour atteindre la sérénité qui balayera toutes vos angoisses journalières.

Installez dès maintenant de nouveaux garde-corps en verre, en inox, ou même en aluminium pour donner une nouvelle impulsion esthétique à votre intérieur.Le marché des garde-corps est de plus en plus varié avec l’introduction de nouveaux matériaux pour les construire, ainsi nous voyant apparaitre de plus en plus de garde-corps aux formes parfois avant-gardistes ou parfois même traditionnels avec un aspect moderne grâce à l’apport unique de l’inox qui en plus d’avoir ce côté technologique est sophistiqué est aussi très résistant tout en s’entretenant très facilement. Parmi les critères de sélection de votre futur garde-corps, le budget et la durée de vie des matériaux dont est fait votre rambarde devraient figurer en haut de la liste et pour cause, le meilleur investissement est celui qui dure le plus longtemps, surtout lorsqu’il s’agit de travaux d’aménagement que l’on espère durables.

Grâce à la réduction de la TVA à 7%, vous pouvez enfin vous offrir des garde-corps - qui vous semblaient inaccessibles pour leur prix - pour votre intérieur ou bien pour vos terrasses. Choisissez méthodiquement ce qui vous convient le mieux à vous et au style esthétique que vous souhaitez donner à votre maison. Ainsi, vous n’avez que l’embarras du choix entre les garde-corps en bois, en inox, en acier ou même en verre pour trouver ce qui vous ira le mieux.

mercredi 23 octobre 2013

Réduire sa consommation énergétique pour faire des économies

Le chauffage représente le gros point noir en matière de consommation d’énergie. Quelles solutions alternatives peut-on adopter pour réduire au maximum la quantité d'énergie consommée ?

Le chauffage consomme trop d'énergie

La facture du chauffage peut facilement se gonfler, surtout pendant l'hiver lorsque la température baisse. Heureusement, il existe plusieurs solutions pouvant diminuer significativement la consommation. Ces alternatives sont bénéfiques aussi bien pour votre porte-feuille que pour l'environnement. En effet, il a été prouvé que le chauffage occupe 70 à 80 % de la facture totale d'énergie. Chaudière plus performante, isolation thermique, énergie solaire, etc. il existe aujourd'hui différentes alternatives pour réduire la consommation d'énergie.

L'isolation, protection efficace contre le froid

Une maison bien isolée est une maison économe en énergie. L'isolation thermique est le meilleur moyen de réduire les factures en énergie. L'isolation, en empêchant le froid de pénétrer dans la maison et la chaleur de s'échapper, empêche aussi le refroidissement. Pour une meilleure performance, il est indiqué d'installer une isolation sur les murs, le plafond, les cloisons, ainsi que les portes et fenêtres.

Quant aux matériaux, les solutions sont nombreuses :

  • laine de verre ou laine de roche qui sont des isolants dit minéraux. La laine de verre provient du recyclage de verre alors que la laine de roche provient du traitement des roches volcaniques. Ces isolants se montre performant contre le froid;
  • ouate de cellulose : isolant en vrac à base de papier recyclé très économie et très écologique. Ses performance sont comparable à de la laine de verre tout en étant plus dense. Un gage de confort pendant les périodes estivales;
  • la laine de mouton : un isolant qui connait un désamour sur le marché français mais dont le charme continue de convaincre certain irréductible
  • la laine de coton : un isolant écologique qui monte fort dont les performance sont très proche de la laine de verre en vrac. A souffler, c'est la futur star de l'isolation des combles!
  • l'isolation en laine de bois : un isolant qui se trouve être sous le feu des projecteurs car les usines situés en France sont à la pointe de l'économie circulaire. En savoir plus : http://www.monisolationecologique.com/nos-produits/1598-laine-de-bois.html
  • PSE  très utilisé notamment dans le cadre de l'isolation thermique par l'extérieur;
  • Polystyrène graphité

Remplacer la chaudière

Les vieilles chaudières ne peuvent plus produire la même chaleur que les chaudières neuves. Remplacer la chaudière permet ainsi de gagner de l'énergie en chauffage. Il est possible de réduire la consommation de 15% en remplaçant la chaudière. En outre, les nouvelles chaudières disponibles sur le marché respectent les nouvelles conditions environnementales exigées par l'ADEME. Ainsi, ces nouveaux équipements plus écologiques diffusent moins de gaz et de matières polluantes.

Utiliser des sources d'énergie écologiques


L'énergie solaire constitue la solution durable et écologique pour économiser l'énergie dans la maison. Les panneaux solaires photovoltaïques présentent de nombreux avantages, même si leur coût est un peu élevé. Choisir ce type d'énergie permet de garantir le confort dans la maison tout en respectant l'environnement. De plus, l'énergie solaire peut se transformer en électricité et ainsi chauffer l'eau sanitaire. Pour sensibiliser les Français à utiliser l'énergie solaire, l'ADEME propose des aides financières à travers le projet baptisé « Plan Soleil ». Tout comme l'énergie solaire, l'énergie éolienne constitue une solution d'énergie durable. Elle peut par exemple alimenter les appareils électroménagers, l'éclairage, etc. Pour compléter les besoins en énergie dont la maison a besoin, il est aussi possible d'utiliser le bois. D’un prix encore abordable, le bois diffuse de la chaleur dans toutes les pièces. Sur le marché, on trouve actuellement des poêles en bois très performantes qui pourront vous tenir bien au chaud cet hiver.

mardi 22 octobre 2013

Bref, j'ai visité une maison passive

Bref, j'ai visité une maison passive

Voici une parodie du programme court Bref diffusé sur Canal Plus qui nous fait découvrir avec humour les avantages d'une maison passive.

Une vidéo à découvrir ou à redécouvrir!




jeudi 10 octobre 2013

Les peintures à effet : écologiques et fashion

Pour habiller son intérieur, la tendance est désormais aux peintures à effet. Imitant à merveille les crépis et les plâtres, la peinture en terre cuite et la peinture à la chaux sont de surcroît écologiques.


Les peintures à effet plâtre vieilli avec la peinture terre cuite

Pour réaliser un effet de plâtre vieilli, il suffit de travailler une peinture en terre cuite. Mais avant toute chose, il ne faut pas oublier de préparer le mur, en bouchant les trous et fissures avec de l'enduit, sans oublier de faire un ponçage et un lessivage. Une fois que le mur est propre et sec, l'on peut passer à la peinture : à l'aide d'une éponge, il faut dessiner sur le mur des 8 jusqu'à ce que toute la surface soit couverte. Une fois que la peinture aura séché, l'effet sera à la fois très esthétique et rappellera les murs en plâtre ancien. Pour patiner le plâtre, il est possible de revêtir le mur d'une cire naturelle.


La peinture à effet de patine

Qui n'a pas rêvé d'avoir un beau mur en couleurs, vieilli artificiellement grâce à l'effet de patine d'une peinture oxydante? Il s'agit d'une technique très appréciée, quoique sa réalisation requière beaucoup de patience, et de l'huile de coude. Le principe de l'effet de patine est la superposition des teintes de couleurs. Le support peut être moderne ou ancien, la technique reste la même. Il est quand même important de signaler que lorsque l’on se décide à peindre un mur avec effet de patine, il faut s’armer de courage et de patience, car l’opération n’est réalisée qu’après 4 à 6 couches de peinture.


Peinture à la chaux

Si un mur a été peint avec de la peinture à la chaux et qu'il affiche des salissures avec le temps, il ne sera pas possible de le lessiver, des retouches seront indispensables, à moins de repeindre le mur en entier. Avant d'appliquer la peinture à chaux sur le mur, il est recommandé de passer une sous-couche, afin que la peinture adhère sans problèmes sur le mur. Il faut savoir également que la peinture à la chaux n'adhère pas sur un enduit de raccords, tout comme sur un support en placoplâtre ; les brosses ne feront que glisser sur la surface, le support ne pouvant retenir la peinture.
La peinture à chaux possède des vertus écologiques telles la régulation de l'humidité dans la pièce et offre l’avantage d’un prix très peu onéreux. De plus, la peinture à chaux transforme donne à vos murs un aspect champêtre, très esthétique si l'on veut donner à la maison un thème plus ou moins vintage.